Pierre-Henri Castel


Poste

Directeur de Recherche

Institution de rattachement

Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société (CERMES3)

Pierre-Henri Castel est chercheur et psychanalyste, rattaché au Centre de Recherche, Médecine, Sciences, Santé mentale, Société (Cermes3).

Thèmes de recherche

? Histoire et épistémologie de la psychiatrie, de la neurologie, de la psychanalyse et des neurosciences
? Philosophie de l’esprit et philosophie morale
? Études cliniques, historiques et anthropologiques des maladies mentales (hystérie, névrose obsessionnelle, transsexualisme, dépression, schizophrénie)

Recherches actuelles

Né à Paris en 1963, Pierre-Henri Castel est docteur en philosophie et docteur en psychologie clinique et pathologique. Entré au C.N.R.S. en 1999, il consacre ses travaux à l’histoire et à la philosophie de la médecine mentale au sens large (de la psychiatrie, de la neurologie et des neurosciences jusqu’à la psychanalyse, ainsi qu’aux théories juridiques et sociologiques qui s’y articulent). Sa méthodologie relève de l’épistémologie historique, au sens spécial que Canguilhem avait donné à ce mot en s’intéressant à la façon dont des champs de savoir conquérait progressivement leur autonomie normative. Il s’est intéressé à la philosophie de l’esprit non-naturaliste, dans la filiation de Wittgenstein, Anscombe et Stanley Cavell, ainsi que des études de Vincent Descombes sur les sciences humaines, et notamment sur Mauss ou Dumont.

Le cœur de ses recherches, tant en cours qu’en projet, est d’articuler la philosophie contemporaine de l’esprit, essentiellement d’inspiration analytique, à l’épistémologie et à l’histoire de la psychopathologie (i.e. la partie théorique de la médecine mentale). L’objectif est d’élaborer un embryon de « philosophie psychopathologique », philosophie à la fois de la psychopathologie entendue comme une science, et, indissolublement philosophie des psychopathologies en tant que maladies mentales, qui seraient ses objets supposés.

Ses recherches puisent à deux sources, l’érudition historique d’une part, au service de la compréhension des problèmes traditionnels de la psychiatrie et de leur évolution, la pratique clinique d’autre part, puisqu’il est également psychologue au CHS de Ville-Evrard, où il anime une présentation de malades dans le 10ème secteur de la Seine Saint-Denis, et psychanalyste.

Une question résume les enjeux de ses recherches : l’esprit peut-il être malade ? Les réponses usuelles sont négatives dans une perspective réductionniste, voire éliminativiste : seul le cerveau peut être malade, et l’on ne parle de « maladie mentale » que pour décrire des troubles cognitifs de haut niveau dont la cause neurobiologique reste inconnue. En médecine, ainsi, le point de vue naturaliste tend à prévaloir. Au contraire, en mobilisant un argumentaire classique en philosophie de l’esprit, qui récuse la possibilité de naturaliser l’intentionnalité, ses recherches veulent rappeler et préciser ce qu’il en serait de l’irréductibilité des maladies psychiatriques à de purs processus neurobiologiques. Parmi les conséquences et les applications principales de cette attitude philosophique, on trouve : 1) une critique des réfutations épistémologiques de la psychanalyse comme fausse ou irrationnelle ; 2) un poids considérable donné à des considérations sociologiques et holistiques dans la caractérisation du mental ; 3) une attention spéciale à la tradition clinique en psychiatrie, notamment française, et à son enracinement « psychiste ».

De même que la philosophie de l’esprit articule théories de l’action, de la croyance, et des qualia, il s’intéresse aux paradoxes associés à chacune de leurs variantes pathologiques. Le rôle de l’hystérie dans la constitution du paradigme même de la psychopathologie a été spécialement exploré, des débats sur l’hypnose à la fin du 19ème siècle jusqu’à la formation de la théorie freudienne : l’hystérie, en effet, noue ensemble trouble de l’action et de la croyance. Le paradigme du trouble de l’action intentionnelle a fait l’objet d’une autre série d’études, à la fois historiques et épistémologiques, dont les points de repères sont la doctrine de la névrose dite « obsessionnelle », la théorie freudienne dans ses moments théoriques constitutifs (notamment l’idée d’une interprétation du rêve et des symptômes à partir de leur contenu intentionnel « inconscient »), et enfin des perspectives ouvertes par les approches cognitivistes contemporaines, à partir des « théories de l’esprit » supposées des schizophrènes ou des autistes, dans la mesure où ces approches sollicitent, elles encore, une notion naturaliste de l’action. Le transsexualisme, enfin, trouble si pur qu’il ne concerne peut-être que le vécu en première personne, permet quant à lui d’avancer vers une théorie de la subjectivité morbide. D’autres recherches concerneront prochainement le statut des perversions dans la psychiatrie contemporaine et la culture.

Direction et co-direction de thèses

• Lionel Fouré, « Pinel, histoire et philosophie du traitement moral », thèse de philosophie de l’Université Paris 1 (soutenue en décembre 2008).
• Eric Stremler, « Histoire et épistémologie de la neuropsychanalyse », thèse de philosophie de l’Université Paris 1 (direction en cours).
• Balazs Berkovits, « Sciences humaines, vérité, biopolitique », thèse de philosophie de l’Université Paris 1 et de l’Université de Debrecen, Hongrie (co-direction en cours).
• Jonathan Chalier, « L’esprit de l’autisme », thèse de sciences sociales de l’Université Paris Descartes (direction en cours).
• Frédéric Advenier, « Le raisonnement psychiatrique comme pratique conversationnelle », thèse de philosophie de l’Université Paris 1 (direction en cours).
• Nicolas Tajan, « Étude comparative France-Japon du retrait social », thèse en psychopathologie, Université de Toulouse 2 et Cermes3 (co-direction en cours)

Expertise/ Participation à des revues

• Membre du comité éditorial des revues PSN, Psychiatrie, Neurosciences, Sciences humaines, Revue d’histoire des sciences humaines et Dogma.
• Membre de la commission « Livres scientifiques et techniques » du Centre National des Lettres (2006-2009).

Publications

Ouvrages:

  • 2012, Castel P.-H., La Fin des coupables, suivi du Cas Paramord : Obsessions et contrainte intérieure de la psychanalyse aux neurosciences (vol.2), Paris, Ithaque Éditions, (Philosophie, Anthropologie, Psychologie)
  • 2011, Castel P.-H., Âmes scrupuleuses, vies d’angoisse, tristes obsédés  : Obsessions et contrainte intérieure, de l’Antiquité à Freud (vol. I), Paris, Ithaque Éditions, 456 p. (Philosophie, anthropologie, psychologie)
  • 2009, Castel P.-H., L’esprit malade : Cerveaux, folies, individus, Paris, Ithaque Éditions, 2009, 354 p. (Philosophie, Anthropologie, Psychologie)
  • 2006, Castel P.-H., À quoi résiste la psychanalyse ?, Paris, PUF, novembre, 208 p. (Science, histoire et société) [Prix Dagnan-Bouveret 2007 de l’académie des sciences morales et politiques].
  • 2003, Castel P.-H., La métamorphose impensable : Essai sur le transsexualisme et l’identité personnelle, Paris, Gallimard, mars, 551 p. [Une traduction en bulgare a été publiée en 2006 à Sofia].
  • 1998, Castel P.-H., Introduction à « L’interprétation du rêve » de Freud. Une philosophie de l’esprit inconscient, Paris, PUF, 398 p. (Les grands textes de la philosophie).
  • 1998, Castel P.-H., La Querelle de l’hystérie. La formation du discours psychopathologique en France, 1881-, Paris, PUF, mai, 360 p. (Collège international de philosophie) [Prix de la semaine européenne de la philosophie à Lille (Citéphilo)].

Traductions d’ouvrages scientifiques:

  • 2010, Castel P.-H. Les Paradoxes du délire : Schreber, Wittgenstein et l’esprit schizophrénique[Trad. française de The Paradoxes of Delusion : Schreber, Wittgenstein, and the Schizophrenic Mind, Louis A. Sass, Rutgers University Press (1994)], Ithaque, Paris, 218 p. (Philosophie, Anthropologie, Psychologie)

Direction d’ouvrages ou de numéros de revues scientifiques:

  • 2007, Castel P.-H. (dir.), Sexologie et théories savantes du sexe, introduction à Sexologie et théories savantes du sexe, Revue d’histoire des sciences humaines, 17, 3-6.
  • 2002, Castel P.-H., Freud : Le moi contre sa sexualité, Paris, PUF, 136 p. (Débats philosophiques).
  • 1997, Carroy J., Castel P.-H. et F. Duyckaerts, « Présentation générale », Delboeuf et Bernheim. Entre hypnose et suggestion, Corpus : Revue de philosophie, n° 32, p.5-6.

Contributions à ouvrages collectifs:

  • Castel P.-H. (2011), « Passage à l’acte » in M. Marzano (dir.), Dictionnaire de la violence, Paris PUF, p.986-992 (Quadrige poche).
  • Castel P.-H., Stremler E. (2009) « Les débuts de la neuropsychanalyse. Premiers éléments de réflexion à partir de sources inédites », in : L. Ouss, B. Golse, N. Georgieff, D. Widlöcher (dir.), Vers une neuropsychanalyse ?, Paris, Odile Jacob, p.11-31.
  • Castel P.-H. (2008). De la névrose obsessionnelle aux TOC : remarques sur le passage du paradigme psychanalytique au paradigme cognitivo-comportementaliste, in : F. Champion (dir.), Les psychothérapies aujourd’hui, Paris, Armand Colin, p. 186-202 (Sociétales).
  • Castel P.-H. (2008). « Distinguer sexe et genre, de l’exigence empirique à l’impasse conceptuelle : le moment stollérien », in : I. Théry & P. Bonnemère (dir.), Ce que le genre fait aux personnes, Paris, Presses de l’EHESS, p.213-233.
  • Castel P.-H. (2008). « Explication motivationnelle et explication fonctionnelle ou de l’importance des mots croisés », in : F. Parot (dir.), Les fonctions en psychologie, Wavre, Mardaga, p. 221-241.
  • Castel P.-H. (2008). « M… et f… cochon, s’écria la marquise : Le syndrome de Gilles de la Tourette au prisme du philosophe », in : J.-N.Missa (dir.), Les maladies mentales, Paris, PUF, p. 215-258.
  • Castel P.-H. (2007). « Bion, épistémologue », postface à W. Bion, La preuve & autres textes, Paris, Ithaque, p. 61-120.
  • Castel P.-H. (2007), À quoi résiste la psychanalyse ?, in : M. Molinié (dir.), La psychanalyse. Points de vue pluriels, Paris, Éditions Sciences humaines, p. 217-224 (Synthèse).
  • Castel P.-H. (2006). Corps et identité personnelle, in : M. Marzano (dir.), Dictionnaire du corps, Paris, PUF, p. 479-483.
  • Castel P.-H. (2006). La fin de « la » psychologie depuis les années 80 : renouveau scientifique ou ruine d’espoirs illusoires ? in : S. Mesure et P. Savidan (dir.), Dictionnaire des sciences humaines, Paris, PUF, p. 925-929.
  • Castel P.-H. (2006). Psychanalyse in S. Mesure et P. Savidan (dir.), Dictionnaire des sciences humaines, Paris, PUF, p. 919-923.
  • Castel P.-H. (2006). La nature humaine : Usages d’un concept philosophique chez Winnicott, in : C. Cyssau & F. Villa (dir.), La nature humaine à l’épreuve de Winnicott, Paris, PUF, p. 79-95.
  • Castel P.-H. (2005). Comment peut-on avoir mal à la mémoire ? Clinique et thérapeutique du souvenir traumatique in : J.-C. Dupont (dir.), Histoire de la mémoire. Pathologie, psychologie, biologie, Paris, Vuibert Sciences, p. 145-158.
  • Castel P.-H. (2004). Transsexualisme, in : Dictionnaire de la pensée médicale, Paris, PUF, p. 1148-1152.
  • Castel P.-H. (2004). La Traumdeutung offrait-elle en 1900 une solution aux problèmes de la psychopathologie ? » in : F. Worms (dir.), Le moment 1900 en philosophie, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, p. 265-281.
  • Castel P.-H. (2003). La Traumdeutung, texte scientifique ou texte canonique ? In : J.-M. Berthelot (Ed.), Figures du texte scientifique, Paris, PUF, p. 143-161.
  • Castel P.-H. (2003). La vie est-elle un songe ?, Grand dictionnaire de la philosophie, Paris, Larousse/ CNRS, p. 1075.
  • Castel P.-H. (2003). [Entrées] Addiction, Association, Attention, Automatisme psychologique, Caractère, psychologie de la communication, Comportement, Concernement, Conditionnement, Conduite, Conscience, Délire, Déraison, Psychologie du développement, Enfance, Epistémologie génétique, Psychologie des facultés, Folie, Psychologie des groupes, Habitude, Idée fixe, Identité personnelle, Imagination, Imitation, Inconscient cérébral, Inconscient cognitif, Intelligence, Introspection, Mémoire, Motivation, Parallélisme psychophysique, Personnalité, Psychologie des peuples, Psychasthénie, Psychiatrie, Psychisme, Psychologie morale, Psychologie rationnelle, Psychologie sociale, Psychopathologie, Psychophysique, Psychose, Réaction, Rêve, Sensation, Sentiment, Stimulus-réponse, Tendance, Volonté, in : Grand dictionnaire de la philosophie, Paris, Larousse/CNRS.
  • Castel P.-H. (2002). Comment l’inconscient est devenu sexuel. In : P.-H. Castel (Ed.), Freud : Le moi contre sa sexualité, Paris, PUF, p. 11-46.
  • Castel P.-H (2001). Quel naturalisme ? Quel anti-naturalisme ? Médard Boss avec et contre la Traumdeutung, in : H. Mésot (dir.), Des interprétations du rêve. Psychanalyse, herméneutique, Daseinsanalyse, Paris, PUF, 2001.
  • Castel P.-H (2000). « L’hystérie des Goncourt à Huysmans, entre littérature et histoire de la médecine », in : S. Thorel-Cailleteau (dir.), Dieu, la chair et les livres : Une approche de la décadence, Paris, Honoré Champion, p. 509-549.
  • Castel P.-H (2000). La dépression est-elle encore une affection de l’esprit ?, in : La dépression est-elle passée de mode, Paris, PUF, p. 54-70.
  • Castel P.-H. (1997). Le paradoxe de Tirésias, ou comment c’est, se savoir d’un autre sexe. In : M. Czermak et H. Frignet (Eds), Sur l’identité sexuelle. A propos du transsexualisme II, Paris, Éditions de l’association freudienne internationale,
  • Castel P.-H. (1996). Quelques problèmes relatifs à la définition de l’identité sexuelle dans l’anthropologie sociale contemporaine, in : M. Czermak et H. Frignet (Eds), Sur l’identité sexuelle. A propos du transsexualisme I, Paris, Éditions de l’association freudienne internationale, p. 559-582.

Articles dans des revues à comité de lecture:

  • 2011, Figueiredo C., Pionné-Dax N., Tajan N., Vellut N., Singly F. de, Pierrot A., Castel P.-H., Furushashi T., Tsuda H., Ogawa T., Suzuki K., Shimizu M., Kitanaka J., Teruyama J., Horiguchi S., Shimizu K., Sedooka A., ???????????????????????????/ Commonalities and differences in “hikikomori” youths in Japan and France, Nagoya Journal of Health, Physical Fitness & Sports, 34(1) : 29-33.
  • 2011, Roelandt J.L., Castel P.H., Lovell A., Desmons P., Chamak B., Garcin V., Henckes N., Daumerie N., Les enjeux de la révision (éditorial), L’information Psychiatrique, 87 (3) : 159-163.
  • Castel P.-H. (2011)Quelques points méconnus d’histoire et d’épistémologie des thérapies comportementales et cognitives, La Célibataire, 22, 27-54.
  • Castel P.-H. (2009) Nouvelles histoires d’angoisse… (note sur deux essais récents d’histoire de la psychiatrie et de la psychopharmacologie), Revue d’Histoire des Sciences Humaines (21) : 211-227.
  • Castel P.-H. (2009) “Freud’un « Ruhsal Aygit » indan Lacan’in Ilk Topolokik Semalarina : Kopus mu, Süreklikik mi ?”, [De l’ »appareil psychique » freudien aux premiers schémas topologiques de Lacan : rupture ou continuité], MonoKL, (6-7) : 157-216.
  • Castel P.-H. (2009) Le cerveau comme « appareil psychique » ? L’épistémologie de Freud dans ses années de formation, avec quelques enseignements pour les relations entre la psychanalyse et les neurosciences » [en japonais], Journal japonais d’histoire de la psychiatrie 13 (1) : 13-41.
  • Castel P.-H. (2008) La psychiatrie peut-elle déterminer une norme objective de la folie ? », Incidence, (4-5) : 159-193.
  • Castel P.-H. (2007). La Madeleine de Janet ou comment s’écrit l’expérience de l’extase, Savoirs et clinique, n° 8, p. 211-216.
  • Castel P.-H. (2007). L’invention de la névrose de contrainte : une conjecture historique, anthropologique et psychanalytique, Actes de savoir, n°3, p. 131-146.
  • Castel P.-H. (2006). Dissidence et consensus : l’unité historique de la psychanalyse vue de New York, note critique sur Understanding Dissidence and Controversy in the History of Psychoanalysis de M. Bergmann (ed.), The Other Press, New York, 2004, Quid pro quo : Revue critique des publications psychanalytiques, n° 1, p. 69-75.
  • Castel P.-H. (2005). Écrire avec les ressources mêmes de l’angoisse : note sur Kafka, Savoirs et Clinique, n°6, p. 37-41.
  • Castel P.-H. (2005). L’expertise INSERM sur les psychothérapies : ses dangers, réels ou supposés, L’Information psychiatrique, vol. 80, n°4, p. 357-361.
  • Castel P.-H. (2005). Y a-t-il une « nouvelle économie » du psychisme et de la sexualité ?, Comprendre : revue de philosophie et de sciences sociales, n° 6, p. 213-231.
  • Castel P.-H. (2005). A propos des prises de position récentes des psychanalystes français sur les grandes questions de santé mentale, Cahiers de Recherche Sociologique, n°. 41-42, p. 135-146.
  • Castel P.-H. (2004). Psychanalyse et psychothérapies : que sait-on des professions sur lesquelles on veut légiférer ? Esprit, n° 304-305, p. 114-132.
  • Castel P.-H. (2003). Destin et déchirure : Un passage à l’acte meurtrier, Espace Temps, n°82/83, p. 41-50.
  • Castel P.-H. (2003). « Le 25 août 1995, vers midi » : l’épiphanie transsexuelle de D. McCloskey, Savoirs et cliniques, n°2, p. 97-112.
  • Castel P.-H. (2002). Algumas reflexoes para estabelecer a cronologia do fenômeo transexual (Quelques réflexions pour établir la chronologie du phénomène transsexuel ), Revista Brasileira de Historia, vol.21, n°41, p. 77-111.
  • Castel P.-H. (2002). Amiel ou la métamorphose de l’obsédé, Revue des études littéraires, n°2, p.121-149.
  • Castel P.-H. (2000). Des maladies énigmatiques aux Etats-Unis : quelle « hystérieé ?, Le Débat, n°108, p. 134-154.
  • Castel P.-H. (2000) La honte irréductible : d’un comportement moral à la morale des comportements, L’Aventure humaine, n°11, p. 65-94.
  • Castel P.-H. (1997). L’influençabilité de la volonté, un problème moral en psychologie, Revue du Corpus, n° 32, p. 175-207.

Article dans des revues sans comité de lecture:

  • Castel, P.-H. (2007) « Le transsexuel, son ennemi idéologique et la liberté de choisir son « genre » », Mir : Revue d’anticipation (2007) : 192-201
  • Castel, P.-H. (2007). La psychanalyse peut-elle encore être utile à la psychiatrie ?, Pour la recherche, 52, 5-6.
  • Castel, P.-H. (2003). Classification des transsexuels et normativité des savoirs, entretien avec Jérôme David. Carnets de bord, n°6, p. 83-90.
  • Castel, P.-H. (2003). Emotions, sentiments, affects : un point philosophique, puis psychanalytique. Les Nouvelles d’Archimède, vol. 35, n°7.
  • Castel, P.-H. (2003) La fraude de Freud : les glissements polémiques de M. Borch-Jacobsen. Revue électronique Dogma [En ligne] URL.
  • Castel, P.-H. (2000). Des épidémies énigmatiques aux Etats-Unis quelle « hystérie » ?, Le Débat, n° 108 (janvier-février), p. 134-154.

Conférences invitées:

  • 2010, Castel P.-H., “Loss, bereavement, mourning, and melancholia : a conceptual sketch, in defence of some psychoanalytic views“, colloque international Tristesse ou dépression ?/ Sadness or Depressive Disorder ?(programme ANR PHS2M), Paris, 17 juin 2010.
  • 2009, Castel P.-H., Freud ohne Unbehagen ?“ conférence invitée au colloque „Zu Sigmund Freuds 150. Geburtstag“, Karlsruhe, 2006.
  • Castel, P.-H. (2008) « Le cerveau comme « appareil psychique » ? L’épistémologie de Freud dans ses années de formation, avec quelques enseignements pour les relations entre la psychanalyse et les neurosciences », devant la Société japonaise d’histoire de la psychiatrie, Nagakute, le 25 octobre 2008.
  • Castel, P.-H. (2008) « Qu’est-ce qui change dans le « Sexe » ? Quelques questions préliminaires, d’histoire et de méthode », conférence introductive au Colloque « Différences des sexes et vies sexuelles d’aujourd’hui » de l’Institut des Études de la famille et de la sexualité, Université Catholique de Louvain, le 18 avril 2008.
  • Castel, P.-H. (2006) « Penser, est-ce une fonction du cerveau ? », conférence à la Journée scientifique du CESAMES “Cerveau, esprit, société”, Paris, 1er juin 2006 ?
  • Castel, P.-H. (2006) « Le transsexualisme : histoire et problèmes d’un syndrome, entre médecine mentale et sciences humaines », conférence à l’Université du Luxembourg, 1er avril 2006.
  • Castel, P.-H. (2006) « Freud scientifique ? », conférence à l’Université des Sciences et Technologie de Lille, Lille, 21 mars 2006.
  • Castel, P.-H. (2006) « D’un ton apocalyptique adopté aujourd’hui en psychopathologie », conférence au colloque international sur “La psychopathologie et la psychanalyse du lien social”, Strasbourg, 18 mars 2006.
  • Castel, P.-H. (2006) « Critique du délire, ou critique dans le délire ? Le point sur une controverse clinique en psychiatrie », conférence à la Deuxième journée d’études sur les paranoïas, Hôpital de Ville-Evrard, 20 janvier 2006.
  • Castel, P.-H. (2005) « L’histoire peut-elle prouver que les troubles obsessionnels-compulsifs ont toujours existé ? », conférence au colloque “Histoire et psychopathologie”, Lille, 25 novembre 2005.
  • Castel, P.-H. (2005) « L’anthropologie de la parenté est-elle normative ? » conférence à l’Académie nationale de médecine, février 2005.
  • Castel, P.-H. (2005) « La question psychiatrique du transsexualisme est-elle réglée ? » conférence à la Faculté de médecine des hospices cantonaux, Lausanne, janvier 2005.
  • Castel, P.-H. (2004) « Transsexualisme et mélancolie », conférence au Gezelschap voor Psychoanalyse en Psychotherapie, Gand, avril 2004.
  • Castel, P.-H. (2001) « La dépression comme artefact épistémologique : Sur Les logiques de la dépression de Daniel Widlöcher », Conférence du Centenaire de l’hôpital de Bel-Air Belle-Idée, Genève, 10 mai 2001.
  • Castel, P.-H. (1994) « La subjectivité est-elle un objet médical ? Retour sur la controverse Bernheim-Babinski », communication au Congrès mondial de médecine et de philosophie, 1994.Castel, P.-H. (1988) « Linguistique et sémantique comme disciplines formelles : les thèses d’A. Culioli », Actes du colloque international Philosophie en Afrique, Collège International de Philosophie, 1998.

Communications avec actes:

  • Castel P.-H. “Loss, bereavement, mourning, and melancholia : a conceptual sketch, in defence of some psychoanalytic views“, communication au Colloque international Tristese ou dépression ?/ Sadness or Depressive Disorder ?, Paris, 17 juin 2010 (programme ANR PHS2M), à paraître.
  • Castel, P.-H. (2009). Freud ohne Unbehagen ? Colloque international “Immer noch Unbehagen in der Kultur ? Zu Sigmund Freuds 150. Geburtstag”, Karlsruhe 2006, in : F. Kaltenbeck & P. Weibel (Hg.), Immer noch Unbehagen in der Kultur ?, Zürich/Berlin, Diaphanes, 2009, p.177-190.
  • Castel P.-H. (2004), La Traumdeutung offrait-elle en 1900 une solution aux problèmes de la psychopathologie ? in F. Worms (dir.), Actes du congrès international “Le moment 1900 en philosophie”, Villeneuve d’Ascq , Presses universitaires du Septentrion.
  • Castel, P.-H. (2002). L’équivoque fondamentale de la Traumdeutung et son destin dans l’épistémologie freudienne contemporaine, Colloque international de Lausanne, 199, Visions du rêve, Georg, Genève.

Communications sans actes:

  • Castel, P.-H. « Penser, est-ce une fonction du cerveau ? », conférence à la Journée scientifique du CESAMES, “Cerveau, esprit, société”, Paris, 1er juin 2006.
  • Castel, P.-H. « Combien de neurones malades faut-il pour faire un esprit malade ?, Forum Diderot, Université Paris 7, 5 mai 2004.
  • Castel, P.-H. « La psychiatrie a-t-elle les moyens de déterminer une norme objective de la folie ? », Colloque « Normes et psychiatrie », Marseille, 21 et 22 novembre 2003.
  • Castel, P.-H. « Les enjeux subjectifs de la raison : Freud et son Traumbuch », Conférence devant la Société romande de psychanalyse, Genève, 10 mai 2001.
  • Castel, P.-H. « Peut-on sérieusement interpréter un rêve ? », Communication au 1er congrès de la Société de philosophie analytique à Caen (1998).
  • Castel, P.-H. « Sex is just something else to belong to : l’identité sexuelle comme propriété », La Décade de Cerisy sur “la propriété” (1999).

Comptes-rendus:

  • Castel P.-H., « La persistante autorité des psychanalystes, une énigme pour les sciences sociales ? », note sur Samuel Lézé, L’autorité des psychanalystes, Presses Universitaires de France, Paris, 2010 [en ligne ] PHC.
  • Castel, P.-H. « « L’âge de l’angoisse » a beaucoup d’avenir… Note sur The Age of Anxiety : A History of America’s Turbulent Affair With Tranquilizers », d’Andrea Tone, Basic Books, 2008, sur Nonfiction.fr.
  • Castel, P.-H. « Les fous criminels et leurs experts-psychiatres : deux états des lieux remarquables » sur Nonfiction.fr.
  • Castel, P.-H. « L’introuvable banalité du sujet », note critique sur les Dernières nouvelles du moi, de V. Descombes et C. Larmore, Vrin, 2008, sur Nonfiction.fr.
  • Castel, P.-H. « Pourquoi des dictionnaires ? », note critique sur le Dictionnaire freudien, Claude Le Guen (dir.), PUF, 2008, sur Nonfiction.fr.
  • Castel, P.-H. « Une histoire de la psychanalyse ample et sereine », note critique sur George Makari, Revolution in Mind : The Creation of Psychoanalysis, Harper & Collin, New York, 2008, sur Nonfiction.fr.
  • Castel, P.-H. « L’art sur le divan », note critique sur L’artiste et le psychanalyste, collectif autour de Joyce McDougall, PUF, Paris, 2008, sur Nonfiction.fr.
  • Castel, P.-H. « Malaise dans la psychanalyse », note critique sur La psychanalyse face à ses détracteurs, de Vannina Micheli-Rechtman, Aubier, 2007, sur Nonfiction.fr.
  • Castel, P.-H. « De la critique d’une illusion à une illusion de critique », note critique sur Comment la psychiatrie et l’industrie pharmaceutique ont médicalisé nos émotions de Christopher Lane, Flammarion, Paris, 2007, sur Nonfiction.fr.
  • Castel, P.-H. « Le mal à travers le prisme du travail de la culture », note critique sur L’esprit du mal, de Nathalie Zaltzman, L’olivier, 2007, sur Nonfiction.fr.
  • Castel, P.-H. « Histoire de la psychologie en France (19ème-20ème siècle), Carroy J., Ohayon A. & Plas R. , Paris, La découverte, 2006, in Revue d’histoire des sciences humaines, 16 (2007) : 195-199.
  • Castel, P.-H. Constructivisme et psychanalyse : Débat entre Mikkel Borch-Jacobsen et Georges Fishman, animé par Bernard Granger, Le cavalier bleu, 2005, Revue d’histoire des sciences humaines, 14 (2006) : 219-220.
  • Castel, P.-H. Le dossier Freud : Enquête sur l’histoire de la psychanalyse, Borch-Jakobsen (Mikkel) & Shamdasani (Sonu), Paris, Les empêcheurs de penser en rond, 2006, in Revue d’histoire des sciences humaines, 14 (2006) : 199-208.
  • Castel, P.-H. Note sur Better Than Prozac : Creating the Next Generation of Psychiatric Drugs, de Samuel H. Barondes, Oxford University Press, 2003 in La Recherche, hors-série, (2004) 16 : 95-96.
  • Castel, P.-H. « La jument du baron s’extirpera-t-elle jamais du marais ? L’ethnopsychiatrie de la dépression et ses impasses », note critique sur La dépression est-elle universelle ?, de Catherine Lutz, Les empêcheurs de penser en rond, 2004, in La recherche hors-série, (2004) 16 : 95-96.
  • Castel, P.-H. L’émergence des probabilités, Hacking (Ian), trad. franç., Seuil, Paris, 2002, in Revue d’histoire des sciences humaines 10 (2004).
  • Castel, P.-H. Lire le délire, de Juan Rigoli, Fayard, Paris, in Revue d’histoire des sciences, 57-1(2004) : 224-226.
  • Castel, P.-H. La maladie mentale en mutation. Psychiatrie et société, Ehrenberg (Alain), Lovell (Anne M.), (éds.) 2001, Odile Jacob, Paris, in Revue d’histoire des sciences humaines 6 (2002) : 211-213.
  • Castel, P.-H. La question du genre, Leader (Darian) 2001, Paris, Payot in Revue d’histoire des sciences humaines 6 (2002) : 213-215.
  • Castel, P.-H. Alfred Binet (1857-1911). Sa vie, son œuvre et Alfred Binet, Œuvres complètes, volume 1, tome 1 – textes réunis par Bernard Andrieu, 2001, Saint-Pierre-du-Mont, J&S éditeur, Européenne d’édition, in Revue d’histoire des sciences humaines 6 (2002) : 216-217.
  • Castel, P.-H. (2002). Folie à plusieurs. De l’hystérie à la dépression, Borch-Jakobsen (Mikkel), Les empêcheurs de penser en rond, Seuil, Paris, 2002, in Revue d’histoire des sciences humaines 8 .
  • Castel, P.-H. (2002). Alfred Binet (1857-1911). Sa vie, son œuvre et Alfred Binet, Œuvres complètes, volume 1, tome 1 – textes réunis par Bernard Andrieu, 2001, Saint-Pierre-du-Mont, J&S éditeur, Européenne d’édition. Revue d’histoire des sciences humaines, 6, 216-217.
  • Castel, P.-H. (2002b). Borch-Jakobsen, M., Folie à plusieurs. De l’hystérie à la dépression, Les empêcheurs de penser en rond, Paris, Seuil, 2002. Revue d’histoire des sciences humaines, 8.
  • Castel, P.-H. (2002). Ehrenberg, A., Lovell, A. (Eds) La maladie mentale en mutation. Psychiatrie et société, 2001, Paris, Odile Jacob. Revue d’histoire des sciences humaines, 6, 211-213.
  • Castel, P.-H. (2002d). Leader, D. La question du genre, 2001, Paris, Payot. Revue d’histoire des sciences humaines, 6, 213-215.
  • Castel, P.-H. (2003). Andrieu, B., Le laboratoire du cerveau psychologique. Histoire et modèles, Paris, CNRS éditions, 2003. Revue d’histoire des sciences humaines, 9.
  • Castel, P.-H. (2003). De la sociologie à l’anthropologie ? [Commentaire sur un article de Marc Loriol]. Sciences sociales et santé, 21(4), 35-40.
  • Castel, P.-H. (2004). “… les vrais militants de l’antipsychiatrie”, à propos de… Le pouvoir psychiatrique de Michel Foucault, Paris, Seuil et Gallimard. L’Évolution psychiatrique, p. 145-150.
  • Castel, P.-H. (2001). Clinique de l’écriture. Une histoire du regard médical sur l’écriture, de Philippe Artières, Les empêcheurs de tourner en rond, Le Plessis-Robinson, 1998, in Revue d’histoire des sciences 2 : 262-3.
  • Castel, P.-H. L’impossible rencontre. Psychologie et psychanalyse en France 1969- 1999, Ohayon (Annick), Paris, La Découverte, in Revue d’histoire des sciences humaines 5 (2001) : 202-205.
  • Castel, P.-H. Le laboratoire du cerveau psychologique. Histoire et modèles, Andrieu (Bernard), CNRS éditions, Paris, 2003, in Revue d’histoire des sciences humaines 9 (2003).
  • Castel, P.-H. L’inconscient des Modernes. Essai sur l’origine métaphysique de la psychanalyse, Jean-Marie Vaysse, NRF Essais, Gallimard, Paris, 1999, Revue d’histoire des sciences humaines 2 (2000) : 186-190.
  • Castel, P.-H. The Social Construction of What ?, Ian Hacking, Harvard University Press, 1999, Revue d’histoire des sciences humaines 2 (2000) : 176-179.
  • Castel, P.-H. Les psychothérapies dans leurs histoires, Psychologie clinique, 9 (2000), L’Harmattan, Paris, printemps 2000, Revue d’histoire des sciences humaines 2 (2000) : 173-180.
  • Castel, P.-H. The Technology of Orgasm : “Hysteria”, the Vibrator, and Women’s Sexual Satisfaction, Rachel P. Maines, Johns Hopkins Studies in the History of Technology, Johns Hopkins University Press, Baltimore et Londres, 1999, Revue d’histoire des sciences humaines 2 (2000) : 173-180.
  • Castel, P.-H. Lana Caprina. Une controverse médicale sur l’Utérus pensant à l’Université de Bologne en 1771-1772, Casanova, édition, introduction et notes par Paul Mengal, traductions de Roberto Poma, coll. “L’âge des Lumières”, Honoré Champion, Paris, 1999, Revue d’histoire des sciences humaines 2 (2000) : 173-180.
  • Castel, P.-H. Mad Travelers – Reflections on the Reality of Transient Mental Illnesses, Ian Hacking, University Press of Virginia, Charlottesville et Londres, 1998, Revue d’histoire des sciences humaines 1 (2000) : 235-238.
  • Castel, P.-H. Aux sources de la psychanalyse. Une analyse des premiers écrits de Freud (1877-1900), Filip Geerardyn et Gertrudis Van de Vijver (éds), L’Harmattan, 1998, Revue d’histoire des sciences humaines 1 (2000) : 241-243.
  • Castel, P.-H. L’enfant au miroir. Freud, Wallon, Lacan, Émile Jalley, EPEL, Paris, 1998, Revue d’Histoire des sciences humaines 1 (2000) : 238-241.
  • Castel, P.-H. Voir les fous, Bruno-Nassim Aboudrar, PUF, Paris, 1999, Revue d’histoire des sciences humaines 2 (2000) : 193-194.
  • Castel, P.-H. Histoire des aphasies : Une anatomie de l’expression, Forest (Denis), Paris, PUF, 2006, in Revue d’histoire des sciences humaines, 15 (2006) : 160-163.
  • Castel, P.-H. La réception de Freud en France, André Bolzinger, L’Harmattan, Paris, 2000, Revue d’histoire des sciences humaines 2 (2000) : 193-194.
  • Castel, P.-H. Jung, « le Christ aryen ». Les secrets d’une vie, Richard Noll, Plon, Paris, 1999, Revue d’histoire des sciences humaines 2 (2000) : 219-220.
  • Castel, P.-H. Cult Fictions : C.-G. Jung and the Founding of Analytical Psychology, Sonu Shamdasani, Routledge and Kegan Paul, Londres et New York, 1998, Revue d’histoire des sciences humaines 2 (2000) : 217-218.
TOP