Jean-Philippe Cointet


Poste

Ingénieur de Recherche

Institution de rattachement

Laboratoire Interdisciplinaire Sciences Innovations Sociétés (LISIS)

Jean-Philippe COINTET, 30 ans, docteur en sciences sociales (Ecole Polytechnique, 2009) est chercheur à l’Inra au sein de l’unité SenS (Sciences en Société).

Il s’intéresse aux processus de production de connaissance au sein de communauté de savoirs tels que la blogosphère politique ou les communautés scientifiques.

Ses activités de recherche se distribuent entre des modèles de morphogenèse et de diffusion d’information sur des réseaux réels et la représentation de connaissances à partir de grands corpus de données textuelles relatifs aux communautés scientifiques et communautés virtuelles.

Il travaille notamment sur les problématiques de reconstruction de phylogénies (évolution des champs thématiques structurant une topologie de la connaissance) sur des corpus bibliographiques ainsi que sur des corpus liés aux nouveaux espaces publics numériques (blogs, forums, etc.).

Description de sa thèse

« Dynamiques sociales et sémantiques dans les communautés de savoirs: morphogenèse et diffusion »:

« Les communautés de savoirs en tant qu’espaces hybrides, mettent en jeu, d’une part, des individus qui interagissent au sein d’un réseau social et qui produisent des contenus localement, et d’autre part, des entités sémantiques, liées au sein d’un réseau sémantique doté d’une structure autonome. Cette thèse vise à explorer les dynamiques sociales et sémantiques qui animent ces communautés de savoirs, ainsi que leur couplage structurel.

Elle s’appuie essentiellement sur deux types d’objets empiriques : les communautés scienti?ques et les blogosphères politiques, dont nous suivons l’activité grâce à l’observation in vivo de leurs traces digitales. Notre ambition est de réaliser une reconstruction phénoménologique réaliste des dynamiques sociosémantiques de ces communautés de savoirs. Pour ce faire, nous distinguons entre les dynamiques liées à la morphogenèse puis à la phylogenèse des réseaux qui composent ces systèmes et les processus dynamiques de diffusion qu’ils supportent. Les méthodes de caractérisation de la morphogenèse des communautés de savoirs permettent, d’une part, de repérer et représenter les structures et propriétés émergentes de ces communautés de savoirs, et d’autre part, de mettre en évidence les comportements individuels réguliers qui les animent. La phylogenèse des communautés de savoirs consiste en la reconstruction des dynamiques de ces structures de haut-niveau émergeant au cours de la morphogenèse. L’analyse des processus de diffusion nous amène à interroger les déterminants structurels micro et macro qui conditionnent la circulation d’information dans ces communautés. L’ensemble de ces approches nous permettent de décrire les communautés de savoirs comme des systèmes dont les dimensions sociale et sémantique sont, par essence, en co-évolution. »

Publications

  • J-P. Cointet, C. Roth (2007) « How Realistic Should Knowledge Diffusion Models Be ?’’, Journal of Artificial Societies and Social Simulation, 10(3):5, 2007
  • D. Chavalarias, J-P. Cointet. (2008), « Bottom-up scientific field detection for dynamical and hierarchical science mapping, methodology and case study’’, Scientometrics, 75(1), 2008
  • J-P. Cointet., D. Chavalarias (2008), « Multi-level science mapping with asymmetrical paradigmatic proximity’’, Network and heterogeneous media, 3(2), June 2008
  • J-P. Cointet, E. Faure, C. Roth « Intertemporal topic correlations in online media’’, Proceedings of the 1st ICWSM International Conference on Weblogs & Social Media, Boulder, Col., E.-U., mars 2007

A télécharger

  • cv Cointet Jean-Philippe
  • TOP