Frédéric Graber


Poste

Chargé de recherches

Institution de rattachement

Centre Alexandre Koyré (CAK)

Frédéric Graber est chargé de recherches, et membre du Réseau universitaire de recherche en histoire de l’environnement (RUCHE), membre associé au Centre Alexandre Koyré (EHESS-CNRS) et chargé de cours à l’école normale supérieure de Cachan.

Thèmes de recherche

  • Histoire des savoirs et techniques d’anticipation, des savoirs de prévision et de maîtrise du futur (Europe, 18e-19e siècles)
  • Histoire des formes « projet », des formes d’organisation de l’action collective et des décisions collectives dans les domaines technique, scientifique et environnemental (Europe, 18e – 19e siècle)
  • Histoire des enquêtes publiques, des dispositifs de consultation ou de participation aux projets (France, Angleterre, 18e-19e siècles)
  • Histoire environnementale : maîtrise technique, consommations et propriétés
  • Histoire de l’eau, de ses usages, de sa qualité, des savoirs sur l’eau, des aménagements hydrauliques, en particulier des dérivations de rivières, des assèchements et des canaux (France, 18e – 19e siècles)
  • Histoire du nivellement, des entreprises et des techniques de nivellement et en particulier du Nivellement Général (Europe, 18e – 19e siècles)

Projet ANR

  • Frédéric Graber est porteur du projet « Savoirs et techniques d’anticipation, de prévision et de maîtrise du futur. 18e et 19e siècles » (PROFUTUR), financé par l’ANR dans le cadre du programme Sciences, techniques, savoirs et sociétés (2010-2012).

Enseignements 2012-2013

  • Introduction à l’histoire environnementale
  • Savoirs et techniques d’anticipation (XVIIIe-XIXe siècles)

Publications

Ouvrage:

  • Paris a besoin d’eau. Projet, dispute et délibération technique dans la France napoléonienne, Paris, CNRS Editions, 2009.

Contribution à des ouvrages collectifs:

  • « Diverting Rivers for Paris (1760-1820) – Needs, Quality, Resistance », in Stéphane Castonguay & Matthew Evenden (éds.), Urban Waters : Rivers, Cities and the Production of Space in Europe and North America, University of Pittsburgh Press, 2012, pp. 183-200.

Articles:

  • « Concilier sécurité et exploitation ? Distance de réserve, périmètre d’interdiction et opposition des populations aux carrières à plâtre de Montmartre (1830-1840) », à paraître in French historical studies, n°53(2), en 2013 (numéro spécial Disasters in French History).
  • « Entre commodité et consentement. Des enquêtes publiques au 18e siècle », Participations. Revue de sciences sociales sur la démocratie et la citoyenneté, n°2, 2012, pp. 93-117.
  • « Formen des Projekts in Frankreich. Bewilligungsverfahren der Verwaltung der Ponts et Chaussées im 18. und 19. Jahrhundert », in Werkstattgeschichte, n°57, 2011, pp. 69-80.
  • « Pour une histoire des formes projet. Du faiseur de projet au projet régulier dans les Travaux Publics (18e-19e siècles) », in Revue d’histoire moderne et contemporaine, n°58(3), 2011, pp. 7-33.
  •  « Les projets – Formes socio-politiques de l’action », in Vacarme, n° 53, Automne 2010, pp. 25-27.
  • « Figures historiques de l’expertise », in Tracés, n°16, mai 2009, pp. 167-175.
  • « Purity and theory – Uses and non-uses of theoretical tools by 1800 Ponts et Chaussées », in Technology and Culture, 49(4), octobre 2008, pp. 860-883.
  • « La qualité de l’eau à Paris, 1760-1820 », in Entreprises et Histoire, n°50, avril 2008, pp. 119-133.
  • « Le nom et le corps – Personnalisation et collectivisation du travail chez les ingénieurs des Ponts et Chaussées autour de 1800 », inSociologie du travail, 49, octobre-décembre 2007, pp. 479-495.
  • « Obvious Decisions: Decision making among Ponts-et-Chaussées engineers around 1800 », in Social Studies of Science, 37(6), décembre 2007, pp. 935-960.
  • « Inventing needs – Expertise and water supply in late eighteenth- and early nineteenth-century Paris », in British Journal for the History of Science, 40(3), septembre 2007, pp. 315-332.
  • « Le nivellement. Une mesure pour l’action autour de 1800 », in Histoire & Mesure, 2006, XXI-2, pp. 93-118.
  • « Le canal de l’Ourcq : entre faveur politique et questions théoriques », in Les dossiers de Pour la Science, 2006, n°27 (mai-juillet), pp. 26-29.
  • « Article ou Mémoire ? Une réflexion comparative sur l’écriture des textes scientifiques : Navier et l’écoulement des fluides (1822-1827) », in Revue d’histoire des mathématiques, 2004, volume 10, fascicule 2, pp. 141-185.

Thèse

  • La délibération technique – Disputes d’ingénieurs des Ponts et Chaussées sous le Consulat – L’affaire du canal de l’Ourcq, Thèse de doctorat en histoire, EHESS, 2004.
TOP