Simeng Wang


Poste

Chargée de recherches en sociologie au CNRS, CERMES3

Institution de rattachement

CNRS

Simeng Wang, sociologue, est chargée de recherche au CNRS et membre du Cermes3 (CNRS-Inserm-EHESS-Paris Descartes).

Au centre Maurice Halbwachs (ENS-EHESS-CNRS), elle a travaillé dans le cadre de son doctorat, sur la sociogenèse et l’expression des souffrances psychiques de migrants chinois et de leurs descendants en région parisienne, à partir d’une enquête ethnographique (2010-2014) réalisée dans le champ médical – en l’occurrence dans une dizaine de services médicaux des secteurs public et privé de la psychiatrie française –, ainsi que dans les sphères privées de familles chinoises.

Ses travaux actuels s’inscrivent plus largement au croisement de la migration et de la santé dans un monde globalisé et portent plus précisément sur des circulations transnationales des savoirs et des pratiques médicales (Chine-France).

De manière générale, ses recherches se situent à la croisée de plusieurs champs :

1) études des migrations internationales dépourvues de dimension postcoloniale, à travers une approche articulant divers rapports sociaux (classe, genre, origine ethnique, origine régionale, génération migratoire, âge) ;

2) études sociologiques du travail médical à l’épreuve de l’ethnicité et de l’interculturel ;

3) sociologie de la santé et sociologie de la santé mentale ;

4) études de la société chinoise contemporaine qui relèvent de thématiques de la santé ; et plus récemment,

5) recherches sur la circulation transnationale.

 

Projets collectifs financés au sein desquels se déroulent mes recherches actuelles :

  • Depuis 2015 : Globhealth “From international to Global: Knowledge, Diseases, and the Postwar Government of Health”, European Research Council, Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société (dir. Jean-Paul Gaudillière), Paris.
  • Depuis 2016 : coordinatrice du Projet “Sciences sociales et santé mentale” (avec I. Coutant), Financé par la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord.

 

Axes de recherche :

  • Immigration, mobilité et circulation transnationales
  • Sociologie de la santé et de la santé mentale
  • Méthodes mixtes ; Ethnographie

 

Principales publications :

  • Wang Simeng (avec H. Le Bail, dir.) 2016. « Migrations chinoises et générations ». Revue Hommes & Migrations. n° 1314.
  • Wang Simeng. 2016. « Entre stratégie et moralité. Des migrants chinois en situation irrégulière face à la ‘clause de maladie’», Politix. 114 : 205-227.
  • Wang Simeng. 2016. « Souffrances psychiques et mobilité socialeascendante : le cas des adolescents français d’origine chinoise à Paris ». Hommes & Migrations. 1314 : 11-18.
  • Wang Simeng (avec B. Schwartz). 2016. « Des personnes âgées d’origine chinoise à Belleville : parcours migratoires, dynamiques familiales et participation à la vie du quartier ». Hommes & Migrations. 1314 : 103-112.
  • Wang Simeng. 2015. « Le travail social dans la prise en charge du handicap en Chine continentale (1990-2015) ». Revue d’histoire de la protection sociale. 8 : 89-105
  • Wang Simeng. 2015. « Des “soucis matrimoniaux” dans le contexte transnational : le cas des migrants et des migrantes chinois qualifiés à Paris ». Migrations Société. 157 : 149-166.
  • Wang Simeng. 2014. « ‘Enfant abandonné en Chine puis domestique en France ? Qu’est-ce que je suis pour eux ?!’ Obligations familiales à rebours des enfants migrants d’origine chinoise à Paris ». Enfances, Familles, Générations. 20 : 21-44.
  • Wang Simeng. 2014.« L’entraide mutuelle parmi des patients diagnostiqués comme ‘dépressifs’ : enquête ethnographique dans un hôpital psychiatrique à Pékin »,Thinking2. 6 : 62-65.
  • Wang Simeng. 2013. « ‘Handicapé ? C’est insulter ma descendance et aussi mes ancêtres !’ Négociations autour de l’inscription de l’enfant d’origine chinoise à la MDPH ». Terrains & travaux. 23 : 77-92.
  • Wang Simeng. 2013. «Analyses sociologiques des pratiques de l’interprétariat-médiation en pédopsychiatrie : l’exemple des familles d’origine chinoise à Paris ». Enfances & Psy. 56 : 136-146.
  • Wang Simeng. 2012. « ‘Une vie qui est ailleurs’ : Une sociologie des troubles mentaux à travers le parcours d’un adolescent d’origine chinoise à Paris ». Lien social et politiques. 67 : 233-248.

 

Vous pouvez trouver tous ses publications mises en ligne sur Academia.

TOP