Soraya Boudia

Soraya Boudia

Poste

Professeure

Institution de rattachement

Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société (CERMES3)

Institution de rattachement

Soraya Boudia est historienne et sociologue des sciences et des techniques. Elle a dirigé le Musée Curie (UMS Institut Curie-CNRS) de 1999 à 2003, puis a occupé un poste d’enseignant-chercheur à l’Université de Strasbourg de 2003 à 2011, et à l’Université de Paris-Est et l’École Nationales des Ponts et Chaussées de 2012 et 2014, avant de rejoindre l’Université Paris Descartes.

Thématiques de recherche

• Histoire et sociologie du nucléaire

• Science et Politique au XXe siècle

• Expertise, santé et environnement

• Science et Culture

Ses travaux en cours portent sur la thématique science et politique, en particulier sur le gouvernement global des et par les technosciences. Dans ce cadre, elle s’est particulièrement intéressée à la thématique des risques sanitaires, environnementaux et technologiques, en proposant une socio-histoire du risque et de la société du risque. Parmi les publications récentes figurent : Toxicants, Health and Regulation since 1945, Londres, Pickering and Chatto, 2013 (avec N. Jas) ; Powerless Science? The Making of the Toxic World in the Twentieth Century, New York et Oxford, Berghahn Books, 2014 (avec N. Jas), https://www.berghahnbooks.com/title.php?rowtag=BoudiaPowerless.

Elle a coordonné plusieurs programmes de recherches collectives, parmi lesquels : « Européanisation des risques sanitaires et environnement » (2009-2012), financé dans le cadre du programme quadriennal de la Maison des Sciences de l’Homme Alsace (MISHA), en partenariat avec E. Henry (Groupe de Sociologie Politique Européenne – GSPE) ; « Les cadres de l’expertise à l’épreuve faibles doses » (2007-2011), financé dans le cadre de l’ANR Santé-Environnement et Santé-Travail. Équipe partenaire coordonnée par F. Chateauraynaud (EHESS) ; « Partenaire de l’ANR Le gouvernement et l’administration des techno-sciences à l’échelle globale » (2009-2012), financé dans le cadre de l’ANR Gouverner et administrer, coordonné par D. Pestre (EHESS) ; Partenaire du projet européen ERC « The Earth Under Surveillance » (2009-2014), coordonné par S. Turchetti (Université de Manchester) et en partenariat avec l’Université Autonome de Barcelone.

 

Publications

Ouvrages et direction d’ouvrages collectifs:

  • Toxic World. Toxicants, Health and Regulation in the XXth Century, (dir. avec N. Jas), Londres : Pickering and Chatto, 2013.
  • Powerless Science? The Making of the Toxic World in the Twentieth Century, (dir. avec N. Jas), New York et Oxford, Berghahn Books, 2014.
  • Patrimoine, savoirs et communautés savantes, (dir. avec A. Rasmussen et S. Soubiran), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009
  • Marie Curie et son laboratoire : sciences et industrie de la radioactivité en France, Éditions des archives contemporaines, Paris, 2001

Direction de numéros spéciaux de revue :

  • Transnational History of science (dir. avec Nestor Herran et Simone Turchetti), numéro spécial de British Journal of History of Science, à paraître en 2012
  • Risk and Risk Society in Historical Perspective (dir. avec N. Jas), numéro spécial de History and Technology,Volume 23, numéro 4, 2007
  • Science, Medecine and Industry : the Curies and Joliot-Curie’s Laboratories, (dir. avec X. Roqué), numéro spécial History and Technology, volume 4, numéro 13, 1997

Articles dans revues scientifiques à comité de lecture:

  • « La production d’un instrument générique de gouvernement. Le ‘livre rouge’ de l’analyse des risques », (avec D. Demortain), Gouvernement et Action publique, 03-3, 2014, p. 33-53
  • « Scientists and their cultural heritage : Knowledge, politics and their ambivalent relationships », (avec S. Soubiran), Studies in History and Philosophy of Science, 44, 4, 2013, p. 643-651
  • « Have we ever been transnational? Towards a history of science “beyond borders” », (avec N. Herran et S. Turchetti), Bristish Journal of History of Science, 2012, 45, 3, September, p. 319-336
  • « Radioisotopes “economy of promises» : On the limits of biomedicine in public legitimization of nuclear activities” in X. Roqué, N. Herran et J. Hughes (eds), Isotopes: Science, Medicine and Industry in the 20th Century, numéro spécial de Dynamis, 29, 2009, p. 241-259
  • « Exhibiting the Sparks of Big Science to the Public : Electrostatics, Atomic Machines and the Experience of the Paris Palais de la Découverte », (avec Ph. Molinié), IEEE Trans. on Dielectrics And Electrical Insulation, 16, 3, 2009, p. 751-757
  • « Mastering picocoulombs in the 1890’s : the Curies’ quartz-electrometer instrumentation, and how it shaped early radioactivity history», (avec Ph. Molinié), Journal of Electrostatics, 67, 2009, p. 524–530
  • « Sur les dynamiques de constitution des systèmes d’expertise scientifique : le cas des rayonnements ionisants», Genèses, 70, 2008, p. 26-44
  • « Risk and ‘Risk Society’ in Historical Perspective », (avec N. Jas), History and Technology, 23, 4, 2007, p. 317-331
  • « Global Regulation: Controlling and Accepting Radioactivity Risks », History and Technology, 23, 4, 2007, p.389-406
  • « Radioactivité et santé au travail : trajectoire historique d’un problème », (avec A. Fellinger), Histoire et Sociétés, revue européenne d’histoire sociale, 23, 3, 2007, p. 32-43
  • « Naissance, extinction et rebonds d’une controverse scientifique : les dangers de la radioactivité pendant la guerre froide », Mil neuf cent. Revue d’histoire intellectuelle, 25, 2007, p. 157-170

Chapitres d’ouvrages scientifiques (sélection):

  • « Gouverner par les instruments économiques. La trajectoire de l’analyse coût-bénéfice dans l’action publique », In D. Pestre, Le gouvernement des technosciences, La découverte, p. 231-259
  • « Observing the environmental turn through the Global Environmental Monitoring System », in S. Turchetti et P. Roberts, Earth Under Surveillance, Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2014
  • « La genèse d’un gouvernement par le risque : technologies et experts de l’incertitude », in D. Bourg, PB. Joly et A. Kaufmann (eds), Du risque à la menace. Penser la catastrophe, Presses Universitaires de France, 2013, p. 57-79
  • « From threhold to risk: Exposure to Low Dose Dose of Radiation and its Effects on Toxicants Regulation», in Soraya Boudia et Nathalie Jas (eds), Toxic World. Toxicants, Health and Regulation in the XXth Century, (avec N. Jas), Londres : Pickering and Chatto, 2013, p. 71-87
  • « Science and Politics in a Toxic World » in Soraya Boudia et Nathalie Jas (eds), Toxic World. Toxicants, Health and Regulation in the XXth Century, Londres : Pickering and Chatto, 2013, p.1-23
  • « Managing Scientific and Political Uncertainty. Risk Assessment in an Historical Perspective », in S. Boudia et N. Jas, Powerless Science? The Making of the Toxic World in the Twentieth Century, (avec N. Jas), New York et Oxford, Berghahn Books, à paraître, p. 95-112.
  • « Santé et environnement », (avec E. Henry), in Bonah C., Haxaire C., Mouillie J.-M., Penchaud A.-L., Visier L. (dir.), Sciences humaines, médecine et santé. Manuel du Collège des enseignants de SHS en médecine et santé, Paris, Les Belles Lettres, 2011, p. 526-533
  • « Risque et société du risque », in Bonah C., Haxaire C., Mouillie J.-M., Penchaud A.-L., Visier L. (dir.), Sciences humaines, médecine et santé. Manuel du Collège des enseignants de SHS en médecine et santé, Paris, Les Belles Lettres, 2011, p. 518-525
  • « Les problèmes de santé publique de longue durée. Les effets des faibles doses de radioactivité » in Cl. Guilbert et E. Henry (eds), La définition des problèmes de santé publiques, Paris, Editions de la découvert, 2009, p. 35-53

 

A télécharger

  • CV S. Boudia
  • ⬆️