Pierre-André Juven: Lauréat du Prix Le Monde de la recherche universitaire 2015 en sciences humaines et sociales

Lors de la cérémonie organisée dans le locaux du journal « Le Monde » le 18 novembre 2015, Pierre-André Juven a reçu d’Edgar Morin, président du jury pour les sciences humaines et sociales, le Prix Le Monde de la recherche universitaire 2015 pour sa thèse  « Une santé qui compte ? Coûts et tarifs dans la politique hospitalière française » en socio-économie de l’innovation, dirigée par Vololona Rabeharisoa et soutenue en octobre 2014 au CSI – Mines ParisTech.

Les instruments d’action publique ont profondément transformé l’hôpital en une entité de gestion et de finances. La T2A, ou tarification à l’activité, en particulier y a joué un rôle central. Pierre-André Juven analyse la T2A comme un instrument de qualcul, au sens où elle est employée pour quantifier et qualifier les patients, les séjours, les maladies, voire l’hôpital public lui-même.

Pierre-André Juven s’est attaché à montrer comment ces transformations de l’hôpital se sont opérées en une entité gestionnaire à partir des années 1980, à travers une approche qui associe sociologie politique des instruments de gouvernement et sociologie des techniques et de l’innovation. En se penchant sur des dispositifs de quantification comme l’étude de coûts des séjours et le mécanisme tarifaire, son travail montre comment les mesures sont inventées et transforment les objets qu’elles mesurent. La thèse se penche également sur les controverses nées de ces quantifications, portant principalement sur les modalités de calcul des coûts.

Le-Monde-19-nov-15-249x300

TOP