Du 27/11/2014 Au 27/11/2014

Colloque annuel de l’IFRIS

Le colloque annuel de l’IFRIS se tiendra le 27 novembre 2014 à l’espace Athènes Services, 8 rue d’Athènes – 75009  Paris (plan d’accès).

Il sera précédé et suivi d’une assemblée générale en deux temps, ouverte uniquement aux membres de l’IFRIS, qui sera l’occasion d’un bilan des cinq premières années d’activité et d’une rénovation du comité directeur de l’IFRIS.

Programme de la journée

 9h30-11h00 : Première partie de l’Assemblée Générale de l’IFRIS

Bilan des cinq premières années d’activité

 

11h00-13h00 : Le Gouvernement des technosciences
Dominique Pestre, Directeur d’études à l’EHESS, CAK

Dominique Pestre présentera un ouvrage collectif auquel plusieurs chercheurs de l’IFRIS ont contribué. Ce livre décrit comment le progrès technique et ses effets sociaux et environnementaux ont été gérés depuis l’après-guerre dans le monde. Il analyse, de 1945 à 2014, la mutation des technosciences, de l’ordre économique et financier, des écosystèmes. Ses auteurs partent des nœuds de pouvoir et observent comment se sont reconfigurés les rapports entre États, société civile et marchés dans toutes sortes d’espaces de gouvernement, légaux comme scientifiques, politiques comme économiques, locaux comme globaux.
S’appuyant sur des études documentées – transformations du gouvernement des substances chimiques, des thérapies et de la santé publique, du changement climatique, de l’environnement et de la biosphère, de la “faim dans le monde”, de l’eau, etc. -, cet ouvrage soulève aussi des questions plus théoriques : la complexité de ce qu’il faut entendre sous le vocable “néolibéral”, ce qu’implique penser en termes de gouvernement, le rôle central du calcul coût/bénéfice dans le gouvernement du progrès. Il revient enfin sur ces manières de gérer les hommes et les choses qui se donnent souvent aujourd’hui comme inéluctables et transparentes, reposant sur l’expertise et l’ “efficience”, et faisant appel – ironie suprême – à la “participation” des populations, à leur engagement et leur devoir de s’adapter.

Introduction de la discussion par :

Yves Sintomer, Professeur de science politique, Membre de l’Institut Universitaire de France
Laurent Jeanpierre, Professeur de science politique, chercheur au CSU-CRESPPA (CNRS/Université de Paris 8)

14h30-17h30 : Controlling Genomics – An STS Analysis of Transformations of Life Sciences since 1990

Stephen Hilgartner, Professeur, Cornell UniveristyThe talk of Steve Hilgartner will present an analysis of the transformations in modes of control in the production and use of life science knowledge during the Human Genome Project (HGP).
The HGP, the symbolic and in many ways sociotechnical centerpiece of what scientists and others often gloss as the genomics “revolution”, officially began in 1990 and was completed in 2003. Hilgartner shows how moving “from genetics to genomics” entailed not only changes in knowledge and technology but also changes in social order. The HGP became a key site where new ways of governing science took shape, transforming existant modes of establishing control over the process and products of biological research. Using evidence from participant observation and in-depth interviews conducted during the HGP (mostly in the United States but also in Germany, France, and the United Kingdom), Hilgartner’s research investigates change in the “knowledge control regimes” governing a variety of institutional sites. He thus demonstrate precisely how an important scientific and technological revolution involved both dramatic and subtle changes in the allocation of epistemic authority and in the relationships governing the agents, jurisdictions, and objects implicated in emerging genome science and technology.

Introduction de la discussion par :

Jean-Paul Gaudillière, Directeur de recherche Inserm et Directeur d’études à l’EHESS, CERMES3
Ashveen Peerbaye, Maître de Conférences, UPEM, Latts

17h30-18h30 : Deuxième partie de l’Assemblée Générale de l’IFRIS

Rénovation du comité directeur de l’IFRIS

 

TOP