Partenaires de l’Ifris

L’IFRIS regroupe 180 chercheurs et enseignants chercheurs dont l’expérience internationale est très diversifiée en termes de :

  • type d’actions menées, allant de l’expertise ponctuelle au projet d’appui institutionnel,
  • thématiques de coopération,
  • pays partenaires (24 partenariats recensés en 2009, hors réseaux européens).

En matière de recherche, les activités internationales des membres de l’IFRIS se concentrent principalement sur les pays à compétence élevée dans les spécialités concernées (Europe, USA et Asie dans une moindre mesure).

Au niveau international, les centres les plus actifs dans les domaines de recherche de l’IFRIS sont les suivants :

En Europe

  • Institute for the Study of Science, Technology, and Innovation (ISSTI) University of Edinburgh
  • Institute for Science, Innovation and Society (InSIS), University of Oxford
  • Manchester Institute of Innovation Research (MIoIR), The University of Manchester
  • Max Planck Institute for the History of Science, Berlin (site Internet)
  • Science and Technology Policy Research (SPRU), University of Sussex
  • Institute of Innovation and Governance Studies (IGS), University of Twente, NL
  • Technology, Culture; Society Department, University of Maastricht, NL (site Internet)

Aux États-Unis

  • Science, Technology, and Society Center, UC Berkeley (site Internet)
  • Department of Science & Technology Studies, Cornell University (site Internet)
  • Program on Science, Technology and Society, Harvard Kennedy School, Harvard University (site Internet)
  • Department of the History of Science, Harvard University
  • Science and Technology Studies, University of Wisconsin, Madison (The University of Wisconsin) (site Internet)
  • Center for Science, Technology, Medicine and Society, UC Berkeley (site Internet)
  • GeorgiaTech, School of Public Policy (site Internet)

L’IFRIS a noué des relations étroites avec la plupart des centres cités :

  • Comme l’IFRIS, de nombreux centres européens sont affiliés à l’EU SPRI Forum, un consortium de recherche européen créé pour prolonger certaines activités du réseau d’excellence (REX) PRIME.
  • Certains membres de l’IFRIS sont également affiliés ou ont fait des séjours longs dans différents centres de recherche (BIOS, MIoIR, Harvard, Georgia Tech, MPI Berlin, CSTMS UC Berkeley, etc.)
  • L’IFRIS collabore très régulièrement (projets de recherche communs, séminaires, conférences, comités, etc.) avec la plupart de ces centres (BIOS, ISSTI, ISSIS, MIoIR, SPRU, Berkeley, Cornell, Harvard, Georgia Tech)

A titre d’exemple, L’IFRIS a accueilli le 11e colloque du Science and Democracy Network (SDN) qui s’est déroulé du 25 au 27 juin 2012 dans les locaux du Cnam à Paris. Le SDN, créé en 2002 et animé par Sheila Jasanoff, professeur à l’université d’Harvard, vise à promouvoir les échanges entre chercheurs et enseignants du domaine des STS. A cette fin, il organise chaque année un colloque qui réunit une soixantaine de chercheurs issus de différents pays.

L’IFRIS a également développé un projet de recherche avec la Corée, qui concrétise les échanges initiés avec le Science and Technology Policy Institute lors de deux séminaires organisés à Séoul en septembre 2007 et à Paris en avril 2008. Ce projet est financé pour 2 ans par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes dans le cadre du partenariat Hubert Curien STAR et a permis l’organisation d’une conférence en collaboration avec le STEPI en 2009. Deux missions ont été organisées en Corée en 2009 et 2010 dans le cadre du PHC STAR, qui ont permis d’étendre le partenariat entre l’IFRIS et la communauté STS coréenne, sur le thème de l’émergence des « science studies ».

L’organisation de deux workshops, se tenant en alternance en France et en Corée en 2012 et 2013, a également été étudié avec nos partenaires.

L’IFRIS contribue activement à la structuration de la communauté européenne des STIS. De nombreux membres de groupes d’experts de l’Union Européenne sont issus des équipes de l’institut. Par exemple, Expert Group on Science and Governance (Felt et al. 2007); Expert Group on Historical Perspectives on Sciences, Society and the Political (Pestre, Ed. 2007). Plusieurs chercheurs de l’IFRIS sont membres de panels du European Research Council.

TOP