Mathieu Quet


Poste

Chargé de recherche

Institution de rattachement

IRD

Mathieu Quet, chercheur en sciences de l’information et de la communication à l’IRD, a été post-doctorant IFRIS de septembre 2012 à septembre 2013. Du 1er mai 2015 au 30 avril 2017 il est affecté an Centre for Studies in Science Policy (CSSP) de l’Université Jawaharlal Nehru à Delhi.

Ses recherches actuelles portent sur les dynamiques de sécurisation des flux pharmaceutiques. Il observe comment le problème public des médicaments illicites prend forme au confluent de normes sanitaires, de technologies de contrôle, de droits de propriété intellectuelle et de stratégies industrielles dans un contexte de globalisation des marchés pharmaceutiques et de recomposition des géographies de l’innovation. Son terrain de recherche principal est situé en Inde mais l’analyse porte sur les circulations pharmaceutiques à destination de l’Afrique de l’est (Kenya) et de l’Asie du sud-est (Cambodge). Il participe dans ce cadre au projet européen GlobHealth dirigé par Jean-Paul Gaudillière (Cermès3) et au projet Illimed qu’il coordonne avec Laurent Pordié (Cermès3) et Audrey Bochaton (Université Paris Ouest).

Mathieu est également l’auteur d’une thèse (soutenue en 2009) consacrée à l’émergence du discours de participation aux sciences et aux techniques dans les années 1970. Il a travaillé, d’octobre 2009 à juin 2011, dans le cadre de l’ANR « Chimères » qui consistait en une analyse socioargumentative des controverses et prédictions sur les bionanotechnologies.

Thèmes de recherche :

  • Etudes sociales sur les sciences et la communication scientifique
  • Pouvoir, gouvernement et mouvements sociaux dans les sciences et la médecine
  • Sciences et développement au Sud
  • Construction transnationale des industries et marchés pharmaceutiques
  • Circulation sociale des discours, des savoirs et des représentations

Publications récentes :

OUVRAGE

Quet M., Politiques du savoir. Sciences, technologies et participation en France dans les années 68, Editions des Archives Contemporaines (collection « Etudes sur la science »), 2013

ARTICLES

Quet M., « Sécurisation pharmaceutique et économies du médicament. Controverses globales autour des politiques anti-contrefaçon », Sciences Sociales et Santé, à paraître en 2015

Quet M., « It will be a disaster ! How people protest against things which have not yet happened », Public Understanding of Science, 2015, 24(2), pp. 210–224

Quet M., « Les sens du pouvoir. Une approche sémiologique des sciences sociales critiques », Revue du MAUSS, 44/2, 2014, pp.309-341

Quet M., « Pour une approche communicationnelle des enjeux scientifiques et techniques », Canadian Journal of Communication, special issue « Bridging Communication and Science and Technology Studies », 39/4, 2014, pp.651-662

Quet M., Noël M., « From Politics to Academics. Political Activism and the Emergence of Science and Technology Studies in South Korea », East Asian Science, Technology and Society: an International Journal, 2014, 8(2), pp.175-193

Quet M. (2014) « L’investissement corporel dans l’économie des promesses », Alliage, 73, juin, pp.59-70

Quet M., « Science to the People! (and experimental politics) », Public Understanding of Science, 2014, 23(6), pp. 628 – 647

Al Dahdah M., Quet M. (2013) «Faussaires ou bienfaiteurs ? Le problème public des « faux » médicaments dans les médias», Texto ! Textes et Cultures [En ligne], Volume XVIII, n°4 (Coordonné par François Laurent) http://www.revue-texto.net/index.php?id=3310

Quet M., « Des chimères bionanotechnologiques. L’humain aux prises avec les imaginaires technoscientifiques », pp.269-286 in Laurence Roussillon-Constanty, Philippe Murillo (eds.) Science, Fables and Chimera : Strange Encounters, Cambridge Scholars Publishing, 2013

Quet M., Hubert M., « Dopage, éthique et dommage génétique : le sport à l’épreuve de la biomédecine », pp.378-391 in Bernard Andrieu (dir.) / L’Ethique du sport, Editions L’Age d’Homme, 2013

Quet M., « Critiquer les sciences et la médecine dans un pays non hégémonique. People’s Science et People’s Health en Inde », Revue d’Anthropologie des Connaissances, 2012/3, pp.25-47

Quet M., « La politique, c’est l’expérimentation. Disséminations de l’imaginaire scientifique et mutations de l’espace public », Hermès, 63, 2012, pp.215-220

Quet M., « La critique des technologies émergentes face à la communication promettante. Contestations autour des nanotechnologies », Réseaux, 173-174, 2012/3-4, pp.271-302

TOP