Michel Atten


Poste

Chercheur associé

Institution de rattachement

Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (LATTS)

De formation scientifique (maîtrise de physique en 1971), Michel Atten a soutenu une thèse de doctorat d’histoire des sciences (EHESS) en 1992. Ingénieur à la Direction générale des télécommunications puis au CNET (Centre national d’études des télécommunications), il a dirigé les Archives et le Patrimoine historique du Groupe France Télécom (2000-2007).
Il est Membre fondateur de l’Association pour l’Histoire des Télécommunications et de l’informatique (AHTI), et chargé de cours : UTC Compiègne (1994-1999), Institut Télécom (TEM & TSP) depuis 2000, Université Paris VII).

Thématiques

  • Histoire des sciences et des techniques (XIXe-XXe)
  • Histoire des réseaux et des techniques de l’information et de communication (TIC)
  • Histoire des ingénieurs

Thèse de doctorat

  • Les théories électriques en France (1870-1900). La contribution des mathématiciens, des physiciens et des ingénieurs à la construction de la théorie de Maxwell. Thèse de doctorat d’Histoire (mention histoire des sciences), EHESS, 1992 (Non publié).

Publications

Ouvrage scientifique:

  • M. Atten, D. Pestre, Heinrich Hertz, L’administration de la preuve, Paris, 2002, Presses Universitaires de France, collection Philosophies.

Ouvrages (Éditeur et contributeur):

  • M. Atten, & al., Les Télécoms. Histoire des Écoles supérieures des télécommunications. 1840-1997. Hachette, 1999, Paris.
  • M. Atten (éd), Histoire, Recherche, Télécommunications. Des recherches au CNET. 1940-1965, Réseaux, 1996, Paris, Dif’Pop.

Revue (Éditeur et auteur):

  • M. Atten (éd), « Premiers réseaux de données en France », Entreprises et Histoire, vol 29, Paris, 2002.

Publications récentes:

  •  M. Atten, « Ce que les bases de données font à la vie privée : l’émergence d’un problème public dans l’Amérique des années 1960 », Réseaux (ss. Presse, 2013), accessible sur Cairn
  • M. Atten, « Les ingénieurs des télécommunications entre science et gouvernance », in C. Fontanon, I. Gouzevitch, (ss. presse 2013).
  • M. Atten, « Les ingénieurs des télécommunications (1844-1999) : un grand corps ? », communication Colloque bicentenaire du corps des Mines, 2010 (Actes Colloque ss. Presse 2013).
  • M. Atten, « Le patrimoine historique des télécommunications françaises: de l’«archive» matérielle à la profusion immatérielle »,in A. Cardoso de Matos, M.-S Corcy, C. Demeulenaere-Douyère, I. Gouzevitch (eds.), Cabinets de curiosités, collections techniques et musées d’arts et métiers : origines, mutations et usages des Lumières à la Seconde Guerre mondiale, Paris, CNAM Ed. 2012,
  • M. Atten, « Quand l’Administration parle … par la plume des ingénieurs. Un siècle d’Annales des communications électriques à distance », P. Bret, K. Chatzis, L. Perez (dir), La presse et les périodiques techniques en Europe. 1750-1950., Paris, L’Harmattan, 2008.
  • M. Atten, « Pierre Marzin, le créateur de la R&D chez l’opérateur public des télécommunications françaises. 1930-1970. » in APAST (ed.), Communications et territoires, Paris, 2006, Hermès, pp. 37-52.
  • M. Atten, « Quelques éléments de la carrière de P. Marzin et son dossier personnel », in APAST (éd.), Communications et territoires, Paris, 2006, Hermès, pp. 387-394.
  • M. Atten, « La transformation de la science électrique à la fin du XIXe siècle », in F. Birck, A. Grelon (ss. la dir.), Un siècle de formation des ingénieurs électriciens. Ancrage local et dynamique européenne, l’exemple de Nancy. Paris, 2006, Ed. Maison des sciences de l’homme, pp. 157-170.
  • M. Atten, « Informatisation et télématique autour de 1970 : Réseaux spécifiques (privés) et/ou réseaux universels (publics) ? », Actes du Colloque Histoire de l’informatique et des réseaux, Paris, 2005.
  • M. Atten, « Informatique et télécommunications, une première confrontation », in Entreprises et Histoire, Paris, 2002.
TOP