Gemma Cirac Claveras


Poste

Doctorante

Institution de rattachement

Centre Alexandre Koyré (CAK)

Présentation de la de recherche  :

« L’utilisation des données satellitales en climatologie »

Objectifs :

L’objectif est d’analyser, décrire et comprendre l’usage qui est fait des données spatiales dans le travail des modélisateurs du climat. Quels types de données spatiales sont réellement utilisés par les équipes de recherche en climatologie ? Comment ces données sont-elles sollicitées ? À quelles questions répondent-elles ? Quelles transformations subissent-elles ? Avec quels autres types de données sont-elles articulées, agrégées, confrontées ? Comment ces données participent-elles en l’élaboration de la connaissance ? Quelles difficultés éventuelles en freinent aujourd’hui l’usage ? Existent des besoins émergents qui ne sont pas encore pris en compte aujourd’hui ? Quels types de données spatiales sont réellement utilisés par les équipes de recherche en climatologie ? Comment les transformations en cours révisent-elles le mode de coopération entre les acteurs impliqués dans la production de la science ? Le processus actuel d’élaboration des missions est-il adapté à ces nouveaux enjeux ou doit-il être revisité ?
Cette thèse porte donc sur l’usage des données spatiales dans les recherches en climatologie et sur le rapport entre les concepteurs des missions spatiales et producteurs de données et les utilisateurs de ces données dans la construction de la connaissance, car outre la diversité des types de données réunies par les climatologues, la diversité des usages et des modes d’exploitation de ces données reflètent aussi une évolution dans le mode de production de connaissance.

Description, méthodologie

Des entretiens de terrain seront conduites auprès du CNES et des laboratoires LMD, LSCE et LOA permettant de rassembler des témoignages et des informations clés pour comprendre et décrire le processus de construction de la connaissance et le rapport entre mission spatiale et données obtenues. Des entretiens auprès des grands témoins seront encore réalisés afin de recueillir leurs analyses critiques sur les principes de traitement privilégiés et inscrire ces procédures dans le temps. Littérature académique sur observation, données, instrument, modélisation numérique sera également consultée, ainsi que documentation et rapports et littérature grise. Séjours au sein du CNES et des laboratoires sont aussi envisagés.

Partenariats : (collaboration de recherche voire interdisciplinarité) : CNES et DGA

Calendrier de la recherche : Octobre 2011, 3 années

Directrice de la thèse : Isabelle Sourbès-Verger

TOP