Raphaël Thibeau


Poste

Doctorant DIM IS2-IT

Institution de rattachement

Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société (CERMES3)

Doctorant en socio-anthropologie de la santé sous la direction d’Ilana Löwy
Formation doctorale « Santé, Population et Politiques Sociales », EHESS

Titulaire d’une allocation de recherche de la Région Île-de-France / Ifris (DIM IS2-IT) (décembre 2012 – décembre 2015)

Thèmes de recherche

Socio-anthropologie de la médecine, innovations thérapeutiques, variations du développement sexuel, bioéthique.

Thèse en cours

Innovations thérapeutiques, entre dimension technique et sociale de la médecine, entre expertise médicale et implication des patients. La prise en charge des variations du développement sexuel

Projet de recherche : les innovations thérapeutiques et leur impact sur les prises en charges médicales des variations du développement sexuel (conditions de personnes nées avec des organes génitaux externes, des gonades et/ou un caryotype variant par rapport aux normes sociales définissant les corps femelles et mâles). Il s’agit d’observer comment les innovations techniques et sociales se développent et transforment les prises en charge, et si elles se traduisent par un changement dans les attentes et la satisfaction des patients.
Une recherche socio-anthropologique sera menée dans trois contextes nationaux dans une perspective comparative (terrains pressentis : France, Suisse, Serbie). Dans le contexte français et serbe, la question des améliorations techniques semble centrale. Pour l’équipe médicale suisse, c’est la voix des patients et des associations réclamant la non-intervention qui semble surtout avoir guidé l’innovation. Dans chacun de ces cas, on constate la dimension expérimentale des pratiques, dont le but est toujours d’améliorer la condition du patient bien qu’elles suivent des voies parfois divergentes.
Ces évolutions posent des enjeux intimes et sociaux pour les patients et leurs familles, mais également des enjeux éthiques pour les praticiens, qui privilégient des dynamiques d’innovations thérapeutiques dans l’intérêt du patient plus ou moins rapides, plus ou moins radicales, et favorisant plus ou moins la communication entre expertise technique et expertise sociale, entre expérience clinique et expérience intime. Ces différentes approches soulèvent la question des rapports entre expertise médicale et contrôle des corps / des identités, des mécanismes de l’innovation thérapeutique face à des demandes sociales, et la modulation de ces demandes en fonction de l’offre technique.

Parcours universitaire

  • 2011-2012 : Master 2 de Sciences sociales « Santé, Population et Politiques Sociales », EHESS (Paris), mention Très Bien. Directrice de mémoire : Ilana Löwy. Sujet : « Le corps médical face aux corps intersexués – Etude du « Centre national de référence des maladies rares du développement sexuel »
  • 2010-2011 : Master 1 de Sciences sociales « Santé, Population et Politiques Sociales », EHESS (Paris)
  • 2009-2010 : Licence de Sociologie (mineure Anthropologie), université Paris 8 (Saint-Denis), mention Très Bien
TOP