Stéphanie Barral

Stéphanie Barral

Poste

Chargée de recherches en sociologie (CR2), LISIS, INRA

Institution de rattachement

Laboratoire Interdisciplinaire Sciences Innovations Sociétés (LISIS)

– English below –

Stéphanie Barral est chargée de recherches en sociologie à INRAE. A travers les cas de la compensation écologique et de la compensation carbone, elle développe une sociologie des marchés de l’environnement selon deux angles d’analyse : 1) l’articulation entre sciences de l’environnement, régulations publiques et marché et 2) la transformation du secteur agricole à travers l’intégration des exploitations à ces nouveaux marchés.

Thèmes de recherches :

  • Sociologie économique – sociologie de l’action publique – sociologie des mondes agricoles
  • Valuation environnementale / Entreprise agricole / Compensation écologique / Régulations environnementales et agriculture
  • Marchés de la biodiversité (France/USA)

Projets de recherche actuels

  • Projet ANR CompAg « Compensation Ecologique et Agriculture » coordonné par Isabelle Doussan (INRAE, GREDEG)
  • Projet « Banking on Nature : Understanding the circulation of conservation banking instruments » avec Ritwick Ghosh (NYU, USA), financé par le Jefferson Fund
  • Projet POLMA « Politiques de la machine agricole », coordonné par Samuel Pinaud (Université Dauphine, IRISSO) et Sara Aguiton (CNRS, CAK)

Enseignements et séminaires de recherche :

  • Sociologie de l’environnement (Master « Innovations sociales et environnementales », université Evry Saclay)
  • Séminaire de lectures en histoire et sociologie rurales (EHESS) avec Benoit Leroux, Niccolo Mignemi, Edouard Morena, Delphine Thivet, Jeanne Oui et Sylvain Brunier
  • Séminaire « Entreprise agricole » avec Samuel Pinaud (Université Dauphine PSE)
  • Séminaire général du LISIS

Autres responsabilités :

  • Membre du RT12 « Sociologie économique » de l’Association Française de Sociologie
  • Membre du comité de rédaction de la Revue Française de Socio-Economie
  • Membre du comité de rédaction de la Review of Agricultural, Food and Environmental Studies (RAFE)
  • Membre du Conseil National de Protection de la Nature
  • Membre du Conseil Scientifique du Département SAD de l’INRA

Éléments de bibliographie :

  • Barral, S., (2019), « Metrics and accountability, the case of species credits in the USA », Journal of Rural Studies
  • Barral, S., Loveluck W., Pinaud S., (2017). “Le Pas-de-Porte En Agriculture, Marqueur de La Dérégulation Foncière et de La Financiarisation Des Exploitations.” VertigO-La Revue Électronique En Sciences de L’environnement 17, no. 1.
  • Barral, S., Pinaud, S. (2017). Accès à la terre et reproduction de la profession agricole. Quelle influence sur la transformation des modes de production dans le Nord-Pas de Calais ? Revue Française de Socio-Economie.
  • Barral, S. (2015). Capitalismes agraires. Economie politique de la grande plantation en Asie du Sud-Est. Paris, Presses de Sciences Po. 240p.
  • Gibbon, P., Daviron, B., Barral, S., (2014). « Questions of paternalism : an introduction », Journal of Agrarian Change, 14(2), p.165-189.
  • Barral, S. (2013). « Capitalisme agraire en Indonésie : la marchandisation de la terre et du travail comme moteurs des rapports salariaux dans les plantations de palmier à huile », Revue de la Régulation, n°13 « Économie politique de l’Asie ».

Stéphanie Barral is a sociologist at the French National Institute for Agronomic and Environmental Research (INRAE), with expertise in economic and political sociology. Her work focuses on the contemporary transformations of environmental and agricultural policies. Her first book (« Capitalismes Agraires », Presses de Sciences Po, 2015) analyzes the growth of capitalist palm oil plantations in South East Asia despite social and environmental criticism. Her on-going research deals with biodiversity offsets and payments for environmental services in France and the USA, particularly with regards to trade-offs between scientific knowledge, economic constraints and institutional normativity and how these market-based policies are part of a larger a trend toward privatization in agricultural policies.

Current research projects

  • Investigator on CompAg (Biodiversity Offsets and Agriculture), 2018/2020, funded by the French National Research Agency
  • Co-PI on « Banking on Nature : Understanding the circulation of conservation banking instruments » with Ritwick Ghosh (NYU, USA), 2019/2021, funded by The Jefferson Fund
  • Investigator on POLMA (Politics of agricultural machinery), 2019/2020, funded by IFRIS

Selected references

  • Barral, S., (2019), « Metrics and accountability, the case of species credits in the USA », Journal of Rural Studies
  • Barral, S., Loveluck W., Pinaud S., (2017). “Le Pas-de-Porte En Agriculture, Marqueur de La Dérégulation Foncière et de La Financiarisation Des Exploitations.” (Illegal Lease as an element of farms financialization and land policy deregulation »), VertigO-La Revue Électronique En Sciences de L’environnement 17, no. 1.
  • Barral, S., Pinaud, S. (2017). Accès à la terre et reproduction de la profession agricole. Quelle influence sur la transformation des modes de production dans le Nord-Pas de Calais ? (Access to land and professional reproduction of farming : what influence on the emergence of new forms of agriculture ?) Revue Française de Socio-Economie.
  • Barral, S. (2015). Capitalismes agraires. Economie politique de la grande plantation en Asie du Sud-Est. (Agrarian Capitalism, Political Economy of large plantation in South East Asia), Paris, Presses de Sciences Po. 240p.
  • Gibbon, P., Daviron, B., Barral, S., (2014). « Questions of paternalism : an introduction », Journal of Agrarian Change, 14(2), p.165-189.

A télécharger

  • PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES_S. BARRAL
  • ⬆️