Michal Raz


Poste

Doctorante

Institution de rattachement

Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société (CERMES3)

Raz Michal est doctorante en sociologie à l’EHESS, sous la direction de Ilana Löwy, titulaire d’une allocation de recherche du Ministère de l’enseignement supérieur depuis septembre 2011, et monitrice à l’Université Paris Diderot-Paris 7 (septembre 2012-août 2014).

Thèse en cours

Généalogie de l’intersexuation : pratiques médicales et expériences familiales du sexe atypique en France (depuis 1950)

Résumé

Il s’agit dans cette thèse de saisir d’une part l’évolution des pratiques médicales en France à l’égard des individus intersexués, et de comprendre, d’autre part, l’expérience qu’en font ces individus et leurs familles. Les protocoles de prise en charge préconisent d’assigner un sexe à la naissance et d’effectuer les opérations médicales nécessaires pour que le sexe d’éducation choisi corresponde aux organes génitaux externes. Or, au dilemme concernant l’intervention médicale sur les personnes intersexes à la naissance vient aujourd’hui s’ajouter un autre, autour du moment prénatal. Ainsi s’opère-il un déplacement de la question de l’assignation à la question de la prévention (traitements anténatals et interruptions médicales de grossesse), déplacement qui n’est pas uniquement temporel car il ouvre à de nouveaux questionnements politiques et bioéthiques.

Comment ces questions ont-elles évolué dans le temps, depuis la mise en place du protocole Johns Hopkins dans les années 1950 et jusqu’à aujourd’hui ? Ce protocole est considéré comme fondateur car il a donné lieu à la première utilisation du terme « genre » (Gender) et donc à sa dissociation du sexe dit biologique. Comment et par qui ce protocole a-t-il été importé en France et comment était-il appliqué et interprété par les médecins ?

À travers un travail d’archives et des entretiens, l’objectif de cette recherche est d’examiner les enjeux passés et actuels qui traversent le champ médical : quels sont les effets induits par les transformations des technologies médico-chirurgicales sur le diagnostic et la prise en charge de ces individus ? Ce travail prend pour objet privilégié l’histoire d’un exemple d’intersexualité, celui de l’hyperplasie congénitale des surrénales.

Publications

  • Mars 2015 (à paraître), « Médecins israéliens face au diagnostic prénatal des foetus intersexués », Sciences sociales & santé, vol. 33, n°1.

Décembre 2014, (avec Alexandre Jaunait et Eva Rodriguez), « La biologisation de quoi ? », Genre, sexualité & société, présentation du dossier Sexonomie, n° 12. http://gss.revues.org/3317

  • Décembre 2014, Co-direction du n° 12 de la revue Genre, sexualité & société intitulé : « Sexonomie » (avec Alexandre Jaunait et Eva Rodriguez).
  • Octobre 2014, Recensé : Geertje Mak, 2012, « Doubting Sex. Inscriptions, Bodies and Selves in Nineteenth-Century Hermaphrodite Case Histories. » Revue française de science politique, vol. 64, n°5, pp. 998-990.
  • Octobre 2014, « La différence des sexes démêlée, à propos de Anne Fausto-Sterling, 2012, Corps en tous genres? : La dualité des sexes à l’épreuve de la science, in M. Trachman et L. Bereni, Legenre, théories et controverses, PUF, en ligne depuis juin 2013 dans La Vie des idées, http://www.laviedesidees.fr/Pour-demeler-la-difference-des.html
  • Juillet 2013, Recensé : Anaïs Bohuon, 2012, « Le Test de féminité dans les compétitions sportives. Une histoire classée X?? », Clio. Femmes, Genre, Histoire, no 37, p. 257 259.  http://clio.revues.org/11114
  •  Juin 2013, Recensé: Chaumont Jean-Michel, 2009, « Le mythe de la traite des blanches. Enquête sur la fabrication d’un fléau », Genre, sexualité & société, http://gss.revues.org/2744
  • Décembre 2012, « Couples de même sexe?: que dit la loi?? », Plein droit, vol. n° 95, n° 4, p. 11-14 (avec Manuela Salcedo et Florence Ostier).
TOP