Mael Goumri


Poste

Doctorant

Institution de rattachement

Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale, société (CERMES3)

Les accidents nucléaires ont largement remis en cause les principes de la sûreté nucléaire, notamment en montrant que l’hypothèse d’un accident grave est plausible. L’objectif de cette thèse est de retracer la trajectoire d’un objet particulier, le corium, dans les processus scientifiques de connaissances et d’expertise, de la formalisation du problème scientifique aux solutions techniques proposées. Le corium se forme lors d’un accident nucléaire grave de fusion du cœur. Ce magma est le produit de la fusion et de l’oxydation du combustible qui se combine avec les éléments qu’il rencontre (barres de contrôle, éléments internes de la cuve, acier de la cuve, béton du radier…). Cet objet dont l’évolution est imprévisible et empreint d’incertitudes mobilise de nombreux questionnements posés par les « Sciences Studies » autour des incertitudes, de l’imprévisibilité ou de l’ignorance. La thèse examine la manière dont s’est constitué un corpus de connaissances ainsi que la manière dont ces connaissances et incertitudes sont mobilisées dans le cadre de l’expertise.

TOP