Actualités

[Offre d’emploi]- Post doctorant GoA à l’Université de Paris 1 Panthéon – Sorbonne

Dans le cadre du projet ANR GoA – La géométrie des algorithmes que je coordonne, et qui porte sur la question des fondements épistémologiques et ontologiques de la notion d’algorithme, nous recrutons un.e chercheur.se postdoctoral. Le projet GoA est hébergé par l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques (IHPST, UMR8590) à Paris. 

L’appel à candidature est disponible en pièce-jointe et ici:

https://emploi.cnrs.fr/Offres/CDD/UMR8590-ALBNAI-001/Default.aspx

Les candidatures doivent être déposées exclusivement sur le portail du CNRS. La date limite est le 15 juin 2021.

Pour plus d’informations, les candidats peuvent me contacter directement à l’adresse: alberto.naibo@univ-paris1.fr

Annonce 

[Parution RESET n°10]- « Savoirs incertains. Étudier ‘complots’ et ‘vérités’ à l’ère numérique », coordonné par Henri Boullier (IRISSO, IFRIS), Baptiste Kotras (LISIS, IFRIS) et Ignacio Siles

La revue RESET. Recherches en sciences sociales sur Internet est heureuse de vous annoncer la parution de son 10e numéro en accès libre en ligne (https://journals.openedition.org/reset/2419). Ce numéro contient un dossier thématique « Savoirs incertains. Étudier ‘complots’ et ‘vérités’ à l’ère numérique », coordonné par Henri Boullier, Baptiste Kotras et Ignacio Siles, dont vous trouverez le sommaire ci-dessous.

La compréhension de ce qu’il est courant d’appeler « conspirationnisme », « complotisme », ou « fake news » demeure – au moins en France – lacunaire : elle manque à la fois d’un cadre conceptuel rigoureux et partagé, apte à rendre compte de la complexité des reconfigurations en cours, et d’enquêtes empiriques ancrées dans la matérialité des phénomènes variés que désignent ces vocables. Pour y parvenir, ce dossier de la revue RESET propose de croiser des littératures rarement amenées à dialoguer sur ces objets de recherche : la sociologie pragmatique, équipée pour penser les conditions sociales d’élaboration et de circulation de la critique ; la sociologie du numérique, et la grande variété des études sur les cultures du web, l’effet politique des algorithmes, ou les usages sociaux de l’information, largement ignorées par les discours dominants sur le conspirationnisme ; et enfin, les science and technology studies, attentives à la matérialité des savoirs, aux controverses, ancrées dans une exigence de symétrie plus que jamais nécessaire pour penser ces phénomènes. Prenant appui sur les enquêtes réunies dans ce dossier sur les « savoirs incertains », ce numéro thématique souhaite ainsi proposer une contribution à la fois empirique et théorique à l’étude des tensions nouvelles qui, jusque sur le web, caractérisent aujourd’hui la production sociale de la vérité.

Henri Boullier, Baptiste Kotras & Ignacio Siles, « Savoirs incertains. Étudier ‘complots’ et ‘vérités’ à l’ère numérique ».  https://journals.openedition.org/reset/2698

Elsa Jaubert & Vassili Rivron, « Aux frontières du fact-checking. Le ‘complotisme’ comme révélateur des normes et des logiques d’un nouveau genre journalistique ». https://journals.openedition.org/reset/3173

Romain Badouard, « Fausses informations, vraies indignations ? Les ‘fake news’ comme support des discussions politiques du quotidien ». https://journals.openedition.org/reset/3175

Gaël Stephan & Ysé Vauchez, « Dévoiler les ‘bobards’ des médias dominants.  Les stratégies de (dé)légitimation de la réinformation ». https://journals.openedition.org/reset/3180

Antonin Segault, « Du tritium dans les gros titres. Rumeurs anxiogènes et remise en cause des médias sur Twitter ». https://journals.openedition.org/reset/3185

Mélissa Roy, « ‘Ils sont terrifiés par la médecine occidentale’. Analyse des cadres accusatoires dans les médias sociaux entourant les pratiques funéraires traditionnelles lors d’Ebola ». https://journals.openedition.org/reset/3190

Les coordinateurs et le comité éditorial de RESET

Informations importantes : 3ème Edition du Festival du cinéma des Utopies réelles – Vendredi 28 mai 2021 – en ligne

Les films du Festival de Cinéma des Utopies Réelles sont désormais visionnables  et jusqu’au 30 mai, en utilisant le lien suivant: 
 

Pour participer au festival en live le 28 mai, il vous faut, si vous ne lavez pas encore fait,  vous inscrire pour chaque séance (1 séance = 1 film + 1 table ronde) via la plateforme www.gaiar.com

 
Comment s’inscrire ?
 
          Créer son compte gratuit sur www.gaiar.com
 
          Puis cliquer sur les liens suivants pour prendre vos billets gratuits :
 
o   INVISIBLES, LES TRAVAILLEURS DU CLIC : https://www.gaiar.com/v1/live/nmGvAPP3AOJw
 
o   LE GOÛT DE L’ESPOIR : https://www.gaiar.com/v1/live/v3MGOmJzLXJ5
 
o   AU BONHEUR DES DAMES, LA VIE À BRAS LE CORPS : https://www.gaiar.com/v1/live/VvozLQ75Ogx9
 
o   LA BATAILLE DU LIBRE : https://www.gaiar.com/v1/live/QxjodQE3dz3y
 
–          Le vendredi 28 mai, se connecter sur www.gaiar.com dès 8h30 pour participer au Festival !
 
Lors des tables rondes, si vous souhaitez poser une question, vous pourrez le faire via le chat.
 
Le replay des 4 séances (1 séance = 1 film + 1 table ronde) sera disponible sur la plateforme GAIAIR.com les 29 et 30 mai.
 
Et pour suivre toute l’actu du Festival, abonnez-vous à notre page : https://www.facebook.com/FestivalCinemaUtopiesReelles

[Séminaire] Expertise citoyenne et action publique « Formes et usages de l’expertise citoyenne dans le problème de la pollution de l’air » le jeudi 3 juin 2021 à 14h00

La sixième séance du séminaire Expertise citoyenne et action publique intitulée « Formes et usages de l’expertise citoyenne dans le problème de la pollution de l’air » aura lieu en visioconférence ljeudi 3 juin 2021, de 14h00 à 16h30 (présentation ci-dessous).
Les intervenant.e.s sont :

  • Olivier Blond, Ancien président de l’Association Nationale pour l’Amélioration de la Qualité de l’Air «Respire».
  • Laure Turcati, Ingénieure de recherche en Sciences Participatives à Sorbonne Université, coordinatrice de l’Observatoire participatif de l’environnement urbain «PartiCitaE».
  • Justyna Moizard-Lanvin, Doctorante en sociologie à l’École des hautes études en sciences sociales/CERMES3.

Les interventions d’une durée de 20 minutes chacune seront suivies d’une discussion collective.

Le séminaire est ouvert à tou.te.s, et sur inscription en envoyant un message à l’adresse suivante : seminaire-exciap@protonmail.com. Le lien de la visioconférence vous sera envoyé après votre inscription.

Présentation de la séance :

La pollution de l’air est encore aujourd’hui un problème majeur de santé publique alors qu’elle est l’objet d’alertes scientifiques, militantes et politiques depuis des dizaines d’années. En 2013, le Centre international de recherche sur le cancer a classé la pollution de l’air dans le groupe des agents cancérogènes avérés pour l’Homme (CIRC, 2013). Il a alors fait le constat qu’elle représente une des premières causes environnementales de décès par cancer (CIRC, 2013) . Malgré l’amélioration de la qualité de l’air dans certains pays, la persistance du problème se reflète dans un ensemble de données sanitaires relatives à la pollution de l’air. L’Organisation Mondiale de la Santé estime que la pollution de l’air est à l’origine de 7 millions de décès prématurés dans le monde, ce qui la place au rang du « plus grand risque pour la santé lié à l’environnement » (WHO, 2019). De même, selon les estimations de l’agence sanitaire nationale Santé Publique France, l’exposition chronique aux particules fines est en France à l’origine de 48 000 décès prématurés par an, représentants 9% de la mortalité française ( Santé Publique France, 2016).

Cette persistance du problème de la pollution de l’air, près de trois décennies après la construction d’un consensus scientifique et l’institutionnalisation de sa surveillance, a suscité un ensemble de mobilisations citoyennes. Ces mobilisations, comme le recours à la justice ou à la mesure alternative de la pollution de l’air par des micro-capteurs numériques, ont été documentées principalement aux États-Unis et en Grande-Bretagne par la sociologie et l’anthropologie des sciences ( Gabrys, Pritchard et Barrat 2016; Gabrys 2016,2019) . Cette sixième séance du séminaire Expertise citoyenne et action publique vise à mettre en discussion les différentes formes que prend l’expertise citoyenne dans le domaine de la pollution de l’air en France (l’usage de données en open data, le suivi des lichens sur les arbres etc.), qui diffèrent des initiatives observées aux États-Unis et en Grande-Bretagne. Elle cherche également à interroger, à partir de trois perspectives différentes, les usages de cette expertise citoyenne dans la lutte contre la pollution de l’air.

En espérant vous compter parmi nous lors de cette prochaine séance,

Bien cordialement,
Le comité d’organisation :
Laura Barbier, Cermes3/Université de Paris
Cyril Fiorini, HT2S/CNAM
Saliha Hadna, HT2S/CNAM
Justyna Moizard-Lanvin, Cermes3/EHESS

Contact :seminaire-exciap@protonmail.com
Carnet hypothèses : https://exciap.hypotheses.org

Les Débats du CAK « L’Eden se trouve-t-il en Afrique ? » Débat avec Guillaume Blanc (Université Rennes 2, Tempora, CAK) – 19/05/2021

Mercredi 19 mai 2021

L’Eden se trouve-t-il en Afrique ?

Débat avec Guillaume Blanc (Université Rennes 2, Tempora, CAK) autour de :

L’invention du colonialisme vert. Pour en finir avec le mythe de l’Éden africain

Paris, Flammarion, 2020

Discutants : Julien Bondaz (Université Lumière Lyon 2, LADEC, CAK) et Benoît Hazard (CNRS, IIAC)

Format : à définir

Programme : Koyré : Les Débats du CAK, saison 15 (mars – juin 2021)

Comité d’organisation
Alice Jourdan (EHESS, CAK), Emanuel Bertrand (ESPCI Paris-PSL, CAK), Wolf Feuerhahn (CNRS, CAK), Rafael Mandressi (CNRS, CAK), Anne Rasmussen (EHESS, CAK) et Antonella Romano (EHESS, CAK).

Décès de Florence Piron, anthropologue et éthicienne, professeure à l’université de Laval du Département d’information et de communication

Florence Piron, anthropologue et éthicienne, professeure à l’université de Laval du Département d’information et de communication nous a quittés le 26 avril. Elle a contribué de façon décisive à l’ouverture de la science à la société et avait notamment créé une boutique des sciences.

Florence était une professeure exceptionnelle, engagée pour l’accessibilité des savoirs, de la recherche et de l’éducation, pour la science ouverte et pour tant de causes qu’elle aura portées avec une énergie inégalable. Elle animait une communauté de recherche qui était composée de collaboratrices et de collaborateurs de tous les horizons; elle a formé un grand nombre d’étudiantes et d’étudiants, qui ont tous été marqués par sa générosité et sa bienveillance. Son action au sein de notre institution dépassait largement notre faculté ; la boutique des sciences Accès Savoir, par exemple, qu’elle a fondée il y a bientôt dix ans et qui vise à rapprocher les programmes de formation des besoins des milieux communautaires, a profité (et continue de profiter) à des centaines d’étudiantes et d’étudiants de l’Université Laval.

Une page Facebook de témoignages peut être consultée à cette adresse : https://www.facebook.com/groups/523336355712640

https://www.flsh.ulaval.ca/actualites/deces-de-la-professeure-florence-piron

[Conférence Forum Innovation 2021 à Paris RRI]. Sessions du LISIS du 1er juin 2021 à 10h30 en ligne

Le LISIS participera au Forum Innovation 2021 qui aura lieu les 1er et 2 juin 2021 à Paris.

Le 1er juin à 10H30, Evelyne Lhoste (LISIS) et Mireille Matt (LISIS) présideront une session intitulée « Gouverner la recherche et innovation responsable ».

Quatre communications données par des membres du LISIS  y seront présentées  :

  • A. HANNUD ABDO  (UGE, Labex SITES, LISIS) « Producing a policy brief on open science hardware to engage technology transfer offices: an account from the Gathering for Open Science Hardware »
  • E. LHOSTE (LISIS)  « Les associations dans les transitions socio-techniques : analyse des phénomènes de verrouillage « 
  • A. LOCONTO (LISIS) « The responsabilisation of innovators « in the middle » of food systems: an exploration of emerging tool »
  • D.K.R. ROBINSON (LISIS) , A .SIMONE, Fondazione Giannino Bassetti, Italy,  M. MARCEL, SoScience, France,  M. MAZZONETTO, StickyDot, Belgium : « Mission-oriented co-creation of innovation? RRI legacies in Horizon Europe and beyond »

https://foruminnov21.univ-littoral.fr/programme/

Programme COMPLET

[France Culture] – « Ubérisation de l’économie : les limites d’un modèle ». Avec Dominique Méda ( IRISSO, IFRIS) et Frédéric Fréryet (ESCP,CentraleSupélec)

Emission à France Culture  :  « Ubérisation de l’économie »

Les limites d’un modèle. Les modèles des entreprises du numérique suscitent de nombreuses questions, parmi lesquelles la plus brûlante est sans aucun doute le type de contrats qu’elles proposent aux travailleurs.

 

Intervenants : Dominique Méda ( IRISSO, IFRIS) et Frédéric Fréryet (ESCP,CentraleSupélec)

Ecouter l’émission

[La Tribune] Conditions de travail : « Les tensions sont inhérentes au modèle startup » par Marion Flecher (IRISSO, IFRIS)

Marion Flécher, doctorante en sociologie à l’IRISSO

ENTRETIEN. Harcèlement sexuel ou moral, management toxique, corporatisme exacerbé… Si les startups véhiculent une image d’entreprise « cool », la réalité est parfois différente. Marion Flécher, doctorante en sociologie à l’Université Paris-Dauphine, explique à La Tribune pourquoi certaines tensions sont inhérentes au modèle de la startup.

En savoir plus 

 

[Offre d’emploi]- Postdoctoral position for 3 years at the University of Liège

The European Union law research group of the University of Liège will host the ERC StG project EUDAIMONIA (GA: 948473, https://cordis.europa.eu/project/id/948473) starting September 2021. That project seeks to map the impact of European Union law obligations on national administrative organisation designs across a wide variety of sectors.
The group is currently looking to recruit a postdoctoral scholar with experience in ANT research to coordinate, develop, implement and execute the second work package. The appointed researcher will have to opportunity to manage an important part of the project in an independent way, working closely with the PI and to publish research results in peer-reviewed journals. She/he is expected to become one of the faces of the ERC project.
The University of Liège offers a three-year, full-time postdoctoral position and remuneration in accordance with Belgian senior researcher salary scales.
⬆️